•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau complexe aquatique sera aménagé à Dolbeau-Mistassini

Des baigneurs s'entraînent dans la piscine

La piscine du complexe sportif de Dolbeau-Mistassini sera réaménagée.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Philippe Couillard est à Dolbeau-Mistassini pour annoncer la construction d'un nouveau parc aquatique au coût de 13,2 millions de dollars. Le projet est financé à parts égales par Québec, Ottawa et la municipalité.

Le premier ministre Philippe Couillard est à Dolbeau-Mistassini pour annoncer la construction d’un nouveau parc aquatique au coût de 13,2 millions de dollars. Le projet est financé à parts égales par Québec, Ottawa et la municipalité.

Le complexe sportif comprendra une piscine de 25 mètres avec six corridors, deux aires de plongeon, des vestiaires et un sauna. Le parc aquatique inclura aussi un bassin peu profond, des glissades et des jeux d’eau. Le gymnase actuel sera réaménagé.

Lors de l’annonce, le premier ministre et député de Roberval s’est adressé au maire Richard Hébert pour souligner que le projet n’était pas un luxe pour Dolbeau-Mistassini.

« Richard me parlait de la craque dans le fond de la piscine, il m’en a encore parlé tantôt, qu’il faut mettre le tuyau dans la piscine pour la remonter parce que ça fuit tout le temps par la craque en-dessous. Ça ne peut pas durer longtemps, cette affaire-là, indique Philippe Couillard. Là, on va avoir quelque chose de flambant neuf, de grande qualité au profit des citoyens et des familles, et je suis très heureux de m’associer à tous les partenaires pour que ce beau projet se réalise. »

Le premier ministre profite de sa tournée à Dolbeau-Mistassini pour visiter le chantier de construction du nouveau pont et participer à l’inauguration de la caserne de pompiers qui a nécessité un investissement de 3,8 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !