•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zachary Richard a toujours refusé de prêter serment à la reine

Zachary Richard

Zachary Richard

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Même s'il multiplie ses présences au Canada et surtout au Québec depuis le début des années 1970, Zachary Richard n'est pas citoyen canadien.

Le chanteur américain, qui vit bien enraciné en Louisiane, a refusé de se soumettre au serment de citoyenneté canadienne, et ainsi de prêter allégeance à la reine, a-t-il expliqué en entrevue cette semaine avec Louis-Philippe Ouimet.

La carrière de Zachary Richard a réellement pris sa vitesse de croisière au Québec, où il a d’ailleurs enregistré l’album Migration (1978) au Québec. Il aurait pourtant obtenu plusieurs avantages en devenant citoyen canadien, notamment des subventions pour la réalisation de son œuvre musicale.

Mais il a préféré passer outre cette demande par respect au Grand Dérangement, la déportation de près de 10 000 Acadiens il y a plus de 260 ans.

«  »

— Une citation de  Zachary Richard

Par contre, Zachary Richard ne vit pas dans la « rancœur » à la suite de ce déportement tristement historique.

« J’aime l’Angleterre, j’aime les Anglais, je n’ai aucun problème à être Américain, mais il y a quelque chose dans mon for intérieur et je pense que c’est ça qui résonne à travers le documentaire de Phil Comeau, c’est cette force, cette espèce de puissance qui surgit en moi que je ne sais pas d’où ça vient, mais qui me touche profondément, qui m’a empêché d’aller vers la citoyenneté canadienne parce que ça me paraissait un dilemme de conscience difficile. »

Une identité acadienne fortement ancrée

En se dévoilant ainsi un peu plus sur les raisons de son refus de demander la citoyenneté canadienne, Zachary Richard se révèle davantage sur son identité.

Cette prise de conscience a réellement pris forme lors du tournage du documentaire de Phil Comeau, Zachary Richard, toujours batailleur (2016).

« Pourquoi 250 ans après que mes ancêtres soient arrivés en Louisiane, moi, américanisé, je suis aussi bouleversé par cette histoire? Grâce à Phil et Bellefeuille Production, j’ai pu le poser, le territoire, et ça a ajouté une dimension inattendue à cette quête. »

Le chanteur croit que cette question identitaire est universelle : « Je pense que ça résonne partout où on revendique une identité communautaire d’héritage. »

Ci-dessous l'entrevue de Zachary Richard avec Louis-Philippe Ouimet :

Zachary Richard a donné une entrevue à Louis-Philippe Ouimet pour parler de la campagne de sociofinancement qu'il a lancée afin d'amasser les fonds nécessaires à l'enregistrement de son 21e album.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...