•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En voulant se rendre en Australie, il atterrit par erreur à Sydney au Cap Breton

Une plage de Sydney (Australie) au couché du soleil comparé à une déneigeuse à Sydney (Nouvelle-Écosse).

Sydney au Cap Breton traversait une tempête de blizzard au moment où Milan Schippet a attérit.

Photo : Jason Reed/ Reuters (gauche) et Kate Letterick / CBC (droite)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un adolescent néerlandais pensait avoir fait une aubaine en réservant son vol Amsterdam-Sydney, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que sa destination se trouvait ... en Nouvelle-Écosse.

En quittant l’aéroport d’Amsterdam, Milan Schipper, 18 ans, était fin prêt pour son voyage en sac à dos sur les routes australiennes. Son billet lui avait coûté 300 dollars de moins que l’ordinaire, et les astres étaient alignés pour qu’il puisse vivre une grande aventure.

En escale à Toronto, ce n’est qu’en voyant l’avion qui devait le conduire jusqu’à sa destination finale que le jeune homme a commencé à se douter de quelque chose.

« L’avion était vraiment petit, alors je me suis dit : “ Est-ce que ça va pouvoir se rendre en Australie? ” », ajoute-t-il.

Ses doutes se sont toutefois confirmés à bord lorsque l’itinéraire du vol s’est affiché sur l’écran en face de son siège.

Milan Schipper, 18 ansAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Milan Schipper, 18 ans

Photo : Facebook

J’ai vu que l’avion était en train d’aller à droite, pas à gauche. C’est à ce moment-là que j’ai compris qu’il y avait un autre Sydney.

Une citation de : Milan Schipper

Quelques heures plus tard, et après s’être longuement mordu les doigts, Milan Schipper a atterri à Sydney, au Cap Breton, en plein blizzard.

N’étant pas absolument pas équipé pour affronter la neige, le jeune homme est resté dans l’aéroport et a repris un vol pour rejoindre son père à Toronto.

Comme lui, plusieurs touristes se sont déjà égarés au Cap Breton en voulant rejoindre l’Australie. Certains profitent de l’escale pour manger des fruits de mer et profiter de l’hospitalité des habitants du Cap Breton, tandis que d’autres repartent à la conquête de l’Ouest.

Une chose est sûre : Milan Schipper n’est ni le premier ni le dernier à avoir confondu les deux Sydney.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !