•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CLSC de l’Est des Îles : les élus des Îles montent aux barricades

CLSC de l'est de l'Île

CLSC de l'est de l'Île

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élus municipaux des Îles de la Madeleine dénoncent vigoureusement la fermeture les fins de semaine du CLSC de l'Est des Îles à compter de la semaine prochaine.

Les citoyens de Grosse-Île et Grande-Entrée considèrent qu'ils ont le droit d'avoir les mêmes services qu'ailleurs au Québec.

La mairesse de Grosse-Île, Rose Elmonde Clarke, craint l'effet des réductions de services annoncées au CLSC de l'est de l'archipel.

Les 11 premiers répondants pour les services d'urgence sont très inquiets, soutient la mairesse. « Ils ne sont pas à l'aise de ne pas avoir l'infirmière derrière eux. Ils savent que s’ils ont besoin quand l'infirmière est au CLSC, elle peut être là dans 5 à10 minutes à côté d'eux en attendant que l'ambulance arrive. Si c'est coupé, ils ne se sentent vraiment pas bien là-dedans. »

Mêmes inquiétudes à Grande-Entrée

Du côté de Grande-Entrée, le conseiller municipal Gaétan Richard estime que la suppression de ces services est inacceptable.

L'infirmière de service sera dorénavant installée à Cap-aux-Meules à 65 kilomètres du village.

Carte-iles-madeleine

Carte des Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada

Il estime que l’infirmière qui doit offrir des soins à Havre-Aubert ne pourra pas desservir convenablement certains patients de Grande-Entrée, notamment ceux qui ont besoin de soins palliatifs et qui peuvent avoir un besoin urgent de médicaments contre la douleur.

« Avant ça, on avait un service au CLSC, ça prenait 10 minutes et elle était rendue sur place. Ça va prendre combien de temps à la petite madame du Havre-Aubert pour venir ici avec sa voiture électrique? », demande le conseiller municipal.

Intervention du député

Le maire de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, aussi résident de Grande-Entrée, ajoute sa voix à celles des gens qui dénoncent les nouvelles mesures.

Un groupe d’élus a rencontré les dirigeants de l'hôpital et le député Germain Chevarie. Ce dernier est d’ailleurs intervenu auprès de la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), Yvette Fortier, afin de lui demander de reporter de trois mois la réorganisation qu’elle s’apprête à mettre en place.

Le député lui a aussi conseillé d’entreprendre des démarches pour rapatrier la responsabilité des services préhospitaliers d’urgence au CISSS des Îles. M. Chevarie doit rencontrer à nouveau les élus de l'est des Îles lundi prochain.

Germain Chavarie dit souhaiter que la décision de diminuer les services soit annulée très rapidement même si cela requiert l’intervention du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Avec les informations de Line Danis

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé publique