•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loi sur les Indiens : une campagne d'information pour interpeller les femmes

Chargement de l’image

Viviane Michel, présidente Femmes autochtones Québec.

Photo : Femmes autochtones québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'association des Femmes autochtones du Québec lance une campagne d'information virtuelle sur la décision Descheneaux et le projet de loi modifiant la Loi sur les Indiens. La présidente, Viviane Michel, veut recueillir les témoignages de femmes qui ont vécu une forme de discrimination.

Le gouvernement fédéral a jusqu’au 3 juillet pour corriger les dispositions de la Loi sur les Indiens jugées discriminatoires envers les femmes et leurs descendants dans un jugement rendu par la Cour supérieure du Québec en août 2015.

Le projet de loi modifiant la Loi sur les Indiens a été déposé en octobre, mais le comité sénatorial permanent des peuples autochtones a estimé que le projet présentait des failles et qu'il fallait consulter davantage les communautés autochtones touchées.

« Pour faire une vraie bonne consultation, on se doit d’aller dans toutes les communautés autochtones du Québec et prendre le temps de faire une séance informative et consultative », explique la présidente de Femmes autochtones du Québec, Viviane Michel.

Les associations de femmes autochtones du pays se préparent à la deuxième phase de la réforme, qui vise justement à consulter les communautés autochtones sur la Loi sur les Indiens.

Femmes autochtones du Québec vient tout juste de mettre en ligne une vidéo qui explique aux femmes ce qu’est la décision Descheneaux et quelles sont les prochaines étapes.

« Je fais appel aux femmes pour participer au maximum et pour faire part des discriminations qu’elles ont vécues. »

— Une citation de  Viviane Michel, présidente, Femmes autochtones du Québec

Un mémoire sur la situation des femmes sera remis au gouvernement. « Les enjeux sont vraiment différents pour les femmes et il y a moyen de rétablir la situation », soutient Viviane Michel.

Les femmes sont aussi invitées à répondre à un questionnaire en ligne.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !