•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Arseneault remporte le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2017

L'auteur Philippe Arseneault
L'auteur Philippe Arseneault Photo: Mathieu Rivard

Philippe Arseneault est le lauréat du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2017 pour sa nouvelle inédite Chercher toujours.

Le jury, composé de Biz, Ying Chen et Audrée Wilhelmy, a choisi de récompenser ce texte « pareil à un petit sushi : ramassé, nutritif et beau ».

L'appel de la Chine

Avocat de formation, Philippe Arseneault a travaillé à Toronto et à Regina, avant de s’embarquer pour la Chine avec l'intention d’y vivre un an. Il y est finalement resté tout le temps de l’ère Hu Jintao (de 2002 à 2012).

J’en ai rapporté une terrible mélancolie (qui ne se dissipera que lorsque j’y retournerai) et un amour immodéré pour le poulet impérial.

Philippe Arseneault

De retour à Montréal, il a publié en 2013 Zora, un conte cruel (VLB) qui lui a valu le prix Robert-Cliche du premier roman. Ma sœur chasseresse, son deuxième roman, est paru l'hiver dernier aux Éditions Québec Amérique.

Tester son sens de la concision

Pour Philippe Arseneault, participer au Prix de la nouvelle Radio-Canada était « une belle occasion de tester [son] sens du punch et de la concision. »

Sa nouvelle inédite Chercher toujourssuit les traces d'une avocate ultrachic qui marche près du square Viger par une froide soirée de janvier : elle va chercher son enfant à la garderie. En chemin, un vieil Inuk l’interpelle. Il cherche sa fille itinérante et lui demande son aide.

Pour écrire sa nouvelle, Philippe Arseneault dit s'être inspiré du spectacle « angoissant, mais également inspirant » du square Viger et des gens qui le hantent.

Selon lui, son plus grand défi pour écrire ce texte a été « d'éviter le misérabilisme et l’étalage d’une commisération condescendante envers l’itinérance et les représentants des Premières Nations ».

Un texte « renversant »

Pour le jury, Chercher toujours est « un texte renversant, qui respecte les codes de la nouvelle et qui suscite, en quelques pages, une réflexion sociale importante sur la place des Autochtones dans les villes du Québec ».

Malgré sa dureté et sa violence, ce texte est une invitation à l’empathie, à la chaleur et à la bienveillance qui offre une occasion de repenser son rapport aux autres.

Extrait du commentaire du jury du Prix de la nouvelle 2017 (Biz, Ying Chen, Audrée Wilhelmy) à propos de « Chercher toujours »

Extrait

Pelotonnée pour te tenir au chaud, tu suis Saint-Antoine, puis tu bifurques vers le nord sur Berri. Dans la nuit pressée du mois de janvier, les cônes de lumière orange des lampadaires découpent en cercles impudiques le segment de trottoir longeant l’horrible square Viger. En levant le nez pour renifler, tu remarques, à quelques pas devant, une silhouette immobile, tournée vers le parc. Un quêteux? Sûrement. Le secteur en compte autant qu’un dépotoir des rats. Tête baissée, tu le croises sans sourciller.

– …help me?

Tu ne prêtes jamais attention aux mendiants. Pourtant, aujourd’hui, tu t’arrêtes, te retournes. Pourquoi? Cette voix vacillante, peut-être, qui ébranle en toi les souvenirs de ton grand-père Reigner. Une voix raboteuse de violoneux, de fumeux de pipe.

Extrait de « Chercher toujours », de Philippe Arseneault

Une bourse de 6000 $

Quand on lui demande ce qu'il fera avec la bourse de 6000 $ offerte par le Conseil des arts du Canada, Philippe Arseneault, très raisonnable, répond : « Comme je suis un homme prudent, je vais mettre ces 6000 $ à la banque. »

Pour un auteur (j’ai publié deux romans, le deuxième tout récemment), ces occasions de défiler sous les projecteurs revêtent une importance particulière, puisque la littérature est un art difficile, gourmand en temps, mais peu lucratif.

Philippe Arseneault

Un nouveau roman en gestation

À titre de lauréat du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2017, Philippe Arseneault profitera également d'une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité, en Alberta, qui lui permettra de travailler sur son nouveau roman, l’histoire d’amitié entre un autiste et une jeune juive hassidique.

À Banff, j’entends mettre au point le plan de mon troisième roman. L’histoire vit déjà dans ma tête, j’ai des tonnes de notes écrites : le temps est venu de mettre de l’ordre dans ce fatras. Je ne me lance pas dans la rédaction d’un livre sans un plan très détaillé.

Philippe Arseneault

Philippe Arseneault sera en entrevue avec Marie-Louise Arsenault (aucun lien de parenté, remarquez le e dans le nom de Philippe!) à Plus on est de fous, plus on lit! le jeudi 20 avril entre 13 h et 15 h sur les ondes d'ICI RADIO-CANADA PREMIÈRE.

Sa nouvelle Chercher toujours sera publiée dans le numéro de mai du magazine Air Canada enRoute.

Les quatre finalistes du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2017 recevront quant à eux chacun 1000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada. Les voici :

Le nom du  (Nouvelle fenêtre)lauréat du CBC Short Story Prize (Nouvelle fenêtre) a également été dévoilé mercredi, et on peut lire son texte sur CBC Books (Nouvelle fenêtre).

Véritables tremplins pour les auteurs canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits, nouvelles et poèmes inédits soumis au concours. Le gagnant reçoit 6000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada, une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité, en Alberta, et voit son texte publié dans le magazine d'Air Canada enRoute et sur Radio-Canada.ca. Les finalistes reçoivent chacun 1000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada, et leur texte est publié sur Radio-Canada.ca.

Prix de poésie : inscrivez-vous maintenant! 

Les trois Prix de la création Radio-Canada :

Prix de la nouvelle Radio-Canada (inscriptions du 1er septembre 31 octobre)

Prix du récit Radio-Canada (inscriptions du 1er janvier au 28 février)

Prix de poésie Radio-Canada (inscriptions du 1er avril au 31 mai)


Livres

Arts