•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bière artisanale brasse des affaires en Alberta

Des verres de bières alignées sur un comptoir.
Savoir allier types de bières et mets est un art qui se peaufine. Photo: iStock

Plus de 400 microbrasseurs albertains se rassemblent cette semaine à Red Deer pour le premier congrès annuel d'une industrie en pleine croissance en Alberta.

En 2014, il y avait 18 microbrasseries dans la province. Aujourd'hui, on en compte plus de 50 et une trentaine sont à divers stades de développement. Leur nombre a augmenté de 40 % par rapport à 2016.

« Dans les trois dernières années, l’industrie a triplé. C’est fantastique! », déclare le directeur général de l’Association des microbrasseries de l’Alberta, Terry Rock. « Cela crée de l’emploi dans la province en plus de diversifier l’économie. »

Selon lui, le climat économique actuel expliquerait l’engouement pour l'industrie, les Albertains cherchant une diversification hors de l’industrie pétrolière et gazière.

Beaucoup de jeunes entrepreneurs participent au congrès de Red Deer, comme Dan Allard qui a lancé sa microbrasserie en 2016 à Calgary. En quelques mois à peine, les installations de Cold Garden fonctionnent déjà à leur capacité maximale.

« Avec notre équipement en ce moment, nous ne pouvons pas produire assez de bière », déclare Dan Allard.

Sa bière est déjà offerte dans 12 bars et restaurants de la province. Un nouvel équipement lui permettrait de tripler sa production.

Le collège des brasseurs ne fournit pas

Le succès grandissant de l’industrie se fait aussi ressentir Cu collège de Olds, qui forme les brasseurs en Alberta depuis 2013. Il n’arrive plus à répondre à la demande des entreprises.

Certains étudiants trouvent même du travail avant la fin de leurs études.

« Les étudiants de première année se font directement offrir un travail », dit le directeur général de la brasserie du collège, David Claveau. « Nous voulons adapter la formation en fonction de cette demande. »

Le collège songe ainsi à réduire la durée de son programme de formation de deux ans.

« De la bière locale partout en province »

Même si Calgary semble la plus intéressée par la bière artisanale - elle possède 15 des 50 microbrasseries de la province -, Terry Rock affirme que « peu importe où on est dans la province, on a la possibilité de boire de la bière locale ».

L'expansion de l'industrie est aussi accompagnée d'un financement du gouvernement Notley. Dans son budget 2017, la province a annoncé un investissement de 25 millions de dollars pour le développement des microbrasseries, après avoir donné 20 millions en 2016.

Un programme similaire pour les distilleries est en préparation, a déclaré le ministre des Finances, Joe Ceci. Il s'attend à ce qu'il y ait là aussi une forte croissance dans les prochaines années.

Alberta

Économie