•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 projets pour le réseau cyclable de Québec

Piste cyclable

Avec les 25 projets qui seront réalisés en 2017, la Ville de Québec aura 335 kilomètres de voies cyclables.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Québec s'apprête à lancer 25 projets d'aménagement du réseau cyclable pour la saison estivale. À terme, les cyclistes pourront profiter de 19 km de pistes et de bandes cyclables additionnels qui serviront principalement à étoffer le maillage du réseau.

C'est le secteur de La Cité-Limoilou qui verra le plus de projets se mettre en branle sur son territoire. « C'est significatif parce qu'on souhaite notamment bonifier l'offre d'aménagement pour les vélos dans les secteurs à haute densité. C'est le vélo utilitaire qui est notre priorité », explique Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif.

Les travaux d'aménagement s'inscrivent dans la Vision des déplacements à vélo de la Ville de Québec, un programme sur cinq ans. Dans le cadre de cette politique, la Ville s'était engagée à réaliser la majorité des priorités identifiées par l'organisme Vélo-Québec.

Près de la moitié des engagements pris pour l'été 2017 figurent sur cette liste et le projet le plus important aux yeux de l'organisme sera réalisé.

Une bande cyclable sera aménagée dans la côte Badelard jusqu'à l'avenue Turnbull, en passant par les rues Lavigueur et Philippe-Dorval pour permettre aux cyclistes de se déplacer plus facilement entre les quartiers Saint-Sauveur et Saint-Jean-Baptiste.

Une bande cyclable verra aussi le jour sur le chemin de la Canardière, entre la 3e et la 8e Avenue, tout comme sur la rue Frank-Carrel, pour faire le lien avec la piste cyclable du boulevard du Versant-Nord.

Julie Lemieux estime que tous ces nouveaux trajets permettront aux cyclistes d'être plus efficaces dans leurs déplacements. « C'est comme ça qu'on boucle le réseau utilitaire : en considérant les chemins les plus courts. »

 

« Le plan vélo est très bon »

Le directeur général d'Accès transport viable, Étienne Grandmont, est d'avis que la Ville de Québec évolue dans la bonne direction pour favoriser le vélo comme moyen de transport au quotidien.

« Le plan vélo est très bon. Il permet effectivement de boucler le réseau. On a souvent dit que le réseau était très récréatif [...], mais là on a vraiment les liens qui sont en train de se créer et c'est très intéressant », commente-t-il.

Le prochain objectif de l'organisme sera de convaincre la Ville d'allonger la saison de vélo qui, en ce moment, est officiellement ouverte du 15 mai au 15 octobre.

« Il y a une volonté, mais on aimerait voir un peu plus d'assurance dans l'expression de cette volonté-là pour qu'à l'automne prochain on puisse vraiment avoir une prolongation de la saison cyclable. C'est quelque chose qu'il est techniquement possible de faire », insiste Étienne Grandmont.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !