•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Modification demandée au code électoral de Uashat-Maliotenam

    Jeannette Pilot

    Jeannette Pilot

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    La militante Jeannette Pilot s'apprête à déposer une demande de modification au code électoral du conseil de bande de Uashat-Maliotenam.

    Un texte de Vincent Larin

    La modification aurait pour effet de déclarer inhabile tout chef ou conseiller faisant l'objet d'accusations en matière sexuelle, de fraude ou de corruption et de rendre vacant leur poste.

    La demande de modification précise également que ces effets ne s'appliqueraient pas dans le cadre d'une poursuite privée.

    Jeannette Pilot, qui fait face à des accusations de voies de fait et d'avoir fait du tapage aux bureaux du conseil de bande, dit agir pour le bien de la communauté.

    Le plus important que je dois dire c'est que c'est pour le peuple, s'il veut vraiment faire un changement.

    Jeannette Pilot, militante

    124 signatures

    L'article 10 du code électoral de la communauté de Uashat-Maliotenam prévoit qu'une modification peut être proposée au code électoral si elle est accompagnée d'une pétition d'au moins 100 signatures. Jeannette Pilot a amassé au moins 124 signatures, selon un document consulté par Radio-Canada.

    Toujours selon le code électoral, la demande de modification doit être faite au moins six mois avant la prochaine élection.

    « On est déjà vraiment malade la communauté pis je crois que pour avoir un bon exemple, il faut qu'il y ait sur la table des personnes qui n'ont pas eu des accusations sexuelles », explique-t-elle.

    Rappelons que le chef de la communauté innue de Uashat-Maliotenam, Mike McKenzie, est accusé d'agression sexuelle sur une mineure.

    Une consultation a lieu présentement en vue de la refonte du code électoral de la communauté innue. Elle doit débuter le 29 mars et se conclure le 20 avril. Le code électoral présentement en vigueur date de 1992.

    Est du Québec

    Politique