•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gagnants et perdants en culture dans le budget Leitao

Radio-Canada

Les producteurs de télé et de cinéma profitent de crédit d'impôt bonifié, des journaux se partageront 24 millions, mais certains devront composer avec des budgets réduits.

Un texte d’Éric Larouche

Le gouvernement dépensera davantage en 2017-2018 dans la culture comparativement à l’année précédente, de 593 millions en 2016-2017 à 603 millions de dollars. Certains en profiteront, mais pas tous.

GAGNANTS : les journaux

Les journaux se partageront 4 millions de dollars cette année pour les aider à être plus présents sur le web et les différentes plateformes numériques et 20 millions pour les quatre années suivantes.

GAGNANTS : industrie de la musique

Le budget Leitao prévoit aussi 5 millions de dollars sur deux ans pour aider l’industrie de la musique à composer avec les changements d’habitudes de consommation. Le nombre d’albums physiques vendus chaque année au Québec est passé de 7,8 millions en 2011 à 4,2 millions l’an dernier.

GAGNANTS : les producteurs télé et cinéma

Les crédits d’impôt pour la production télévisuelle et cinématographique seront plus élevés, de 8 % à 16 %, pour les productions sans aide publique. Les producteurs qui utilisent des effets spéciaux et de l’animation pourront aussi profiter de crédits un peu plus généreux. En tout, ces changements fiscaux devraient coûter un peu moins de 20 millions à Québec en cinq ans.

Le budget Leitao prévoit aussi la création d’un pôle d’excellence en réalité virtuelle. Les critères seront assouplis pour permettre à plus de productions d’avoir accès aux crédits d’impôt. Ainsi, Québec espère soutenir ce secteur en développement. Les impacts sur les finances de la province seront limités à 1,5 million de dollars sur cinq ans.

PERDANTS : certains musées

Certaines institutions devront composer avec un budget de fonctionnement réduit en 2017-2018 par rapport à l’année précédente. C’est le cas du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée de la civilisation, à Québec, et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Par ailleurs, le budget Leitao prévoit un soutien supplémentaire aux institutions muséales de 25,5 millions de dollars, mais ce financement sera versé à partir de 2020.

 

Économie