•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’aide aux propriétaires dans le budget Leitao

Un marteau et des clous sur une surface de bois

Un marteau et des clous

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le crédit d'impôt RénoVert est prolongé d'un an. Une aide est aussi offerte aux propriétaires qui veulent remplacer leur fosse septique.

Un texte d’Éric Larouche

Les propriétaires du Québec qui souhaitent améliorer l’efficacité énergétique de leur résidence ont un an de plus pour réclamer un crédit d’impôt pour certains travaux, comme le remplacement de portes et fenêtres ou encore l’installation d’un nouveau chauffe-eau.

Dans son quatrième budget, Carlos Leitao leur donne jusqu’au 31 mars 2018 pour conclure une entente avec un entrepreneur.

Les premiers 2500 $ sont exclus du crédit d’impôt de 20 %. Pour des travaux de 12 500 $, le propriétaire recevra 2000 $. Le montant maximum de ce crédit d’impôt est de 10 000 $.

Les travaux de dépollution d'un sol contaminé au mazout ou de restauration d’une bande riveraine sont aussi admissibles à ce crédit d’impôt.

« C’est un programme qui fonctionne bien », a expliqué le ministre Leitao en point de presse, en ajoutant que certains groupes lui ont demandé de prolonger RénoVert pour avoir le temps d’en profiter.

Le coût du prolongement de RénoVert est estimé à 167 millions de dollars.

Nouveau crédit d’impôt

Les propriétaires de maisons ou de chalets quatre saisons qui ne sont pas raccordés à des réseaux d’égouts municipaux pourront profiter d’un nouveau crédit d’impôt pour installer ou remplacer une fosse septique, des travaux dont le coût peut varier de 6000 $ à 27 000 $.

La première tranche de 2500 $ des travaux est exclue de ce crédit d’impôt de 20 %, qui peut atteindre jusqu’à 5500 $ pour des travaux de 30 000 $.

Québec s’attend à ce que 32 000 particuliers profitent de ce crédit d’impôt au cours des cinq prochaines années. La mesure coûtera un peu plus de 65 millions de dollars.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !