•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget Leitao : les mesures qui touchent l'Estrie

Le ministre des Finances, Carlos Leitao

Le ministre des Finances, Carlos Leitao

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Plusieurs mesures touchant l'Estrie figurent dans le budget 2017-2018 du Québec. L'execice reçoit un accueil mi-figue, mi-raisin dans la région.

Le budget provincial, déposé mardi, prévoit des sommes pour la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l’Université de Sherbrooke.

Ainsi, 4 millions de dollars seront accordés sur 5 ans à la Chaire, qui a pour mission de stimuler la formation et la recherche dans le domaine des politiques économiques et de la fiscalité.

Par ailleurs, au cours de l’année, le gouvernement a approuvé le projet de construction du Centre mère-enfant et du service des urgences à l’hôpital Fleurimont du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. Ce projet figure maintenant sur la liste des projets « en planification ».

La faisabilité de la voie de contournement à Lac-Mégantic est pour sa part à l’étude. Le projet est toutefois au stade préliminaire et aucun montant n’y est rattaché pour le moment.

À consulter également : Des faits saillants du budget Leitao

Les réactions

« Je pense que peut-être le meilleur sera à venir, le budget de l'an prochain sera un budget préélectoral, peut-être qu'on aura encore de meilleures nouvelles », a affirmé Serge Paquin, président du comité exécutif de la Ville de Sherbrooke.

Serge Paquin en entrevue dans les bureaux du quotidien La TribuneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serge Paquin, en marge d'une table éditoriale au quotidien La Tribune

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie/Carl Marchand

On réinvestit dans le logement social, on parle de 3000 logements pour le Québec, alors on revient à un rythme de croisière intéressant. En transport en commun aussi, il y a de nouvelles sommes qui sont annoncées, en développement régional également. Somme toute, je dirais un budget positif pour les contribuables municipaux.

Serge Paquin, président du comité exécutif, Ville de Sherbrooke
Normand Couture lors d'une écoute de la présentation du budget provincialAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Normand Couture lors d'une écoute de la présentation du budget provincial

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

« On demande au gouvernement de refaire ses devoirs et d'annoncer 10 000 logements sociaux l'an prochain, c'est ça que ça nous prend », dénonce pour sa part Normand Couture, coordonnateur de l'Association des locataires de Sherbrooke.

Les organismes communautaires recevront plus d'argent. Une dizaine de millions de dollars seront accordés aux organisations reconnues, mais qui n'ont pas encore accès au financement gouvernemental. En Estrie, on en retrouve près d'une quinzaine qui pourraient en bénéficier.

« On espère que l'argent sera au rendez-vous », indique Claudelle Cyr, directrice du Regroupement des organismes communautaires de l'Estrie, ajoutant que le secteur réclamait 355 millions d'investissements.

Line Marcoux et Claudelle Cyr, lors de la présentation du budget Leitao à la télévisionAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Line Marcoux, de Table d'action contre l'appauvrissement de l'Estrie (à gauche) et Claudelle Cyr, directrice du Regroupement des organismes communautaires de l'Estrie (au centre)

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

Baisses d'impôts : « rire du monde »

Les baisses d'impôts d'environ 55 $ par année n'impressionnent pas trop les groupes d'aide aux démunis.

« C'est ridicule, c'est rire du monde! », s'indigne Line Marcoux, de Table d'action contre l'appauvrissement de l'Estrie (TACAE).

Dans son budget, Québec augmente de 11 635 $ à 14 890 $ le seuil de revenu à partir duquel on commence à payer de l’impôt. C'est trop peu, insiste-t-elle.

« On sait que ça prend 17 790 $ par année pour combler ses besoins essentiels. Donc, on va commencer à payer de l'impôt avant de combler ses besoins essentiels. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique provinciale