•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une coopérative alimentaire pourrait voir le jour dans le Nord-Est du N.-B.

Une gentille fermière parle à des clients dans un marché public.

Une coopérative agroalimentaire pourrait voir le jour dans la prochaine année dans le nord de la province.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une coopérative agroalimentaire pourrait voir le jour dans la prochaine année dans le nord de la province. Une assemblée publique aura lieu le 2 avril, à Beresford, pour donner des informations et échanger sur le sujet.

L’idée à la base du projet a été lancée par la Ville de Beresford il y a un peu plus d’un an. Le but était d’utiliser un site Internet pour vendre des produits et faire la promotion des producteurs locaux. Le collectif agroalimentaire du Nord-Est a été mis sur pied par des citoyens et des fermiers de la région.

« À la base, le projet vise à appuyer nos fermiers de famille dans le Nord-Est, à encourager la production agroalimentaire sur notre territoire, et à faciliter et coordonner le contact entre les fermiers et la communauté qui cherche à s’approvisionner en produits locaux », a résumé Eugénie Boudreau, la porte-parole du collectif.

Un projet encore embryonnaire

Le projet sera d’abord proposé en rencontres publiques afin de tester l’intérêt des gens. Eugénie Boudreau estime toutefois que l’intérêt est bien présent. « Je pense que tout le monde s’entend pour dire que ça prend quelque chose pour rassembler les producteurs de la communauté. On a beaucoup de travail à faire dans le nord-est de la province. »

Elle a indiqué que certains fermiers au sein du collectif ont déjà commencé à tester l’idée. « On a eu quelques projets pilotes assez informels, des fermiers qui siègent au comité ont utilisé le concept de commandes en ligne l’été dernier et qui vont l’utiliser cet été encore pour voir c’est quoi vraiment les défis au niveau logistique », a-t-elle affirmé.

Eugénie Boudreau ajoute l’importance d’un tel projet pour la région : « En rassemblant les fermiers, les transformateurs agroalimentaires et la communauté qui les appuie au sein d’une coopérative, on se donne une force pour faire avancer l’autonomie et la souveraineté alimentaire sur notre territoire du Nord-Est. » Elle a également parlé de l’approvisionnement des cafétérias scolaires qui pourrait devenir un projet pour la communauté agroalimentaire locale.

Pour le Collectif agroalimentaire du Nord-Est, l’important est de faire les choses de la bonne manière. À la suite des rencontres d’échange et d’information, une assemblée de fondation de la coopérative pourrait avoir lieu à l’automne 2017, a expliqué Eugénie Boudreau.

Nouveau-Brunswick

Alimentation