•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget Leitao : moins d’impôts à payer  

Une femme remplit une déclaration de revenus à l'aide d'une calculatrice.

Une femme remplit une déclaration de revenus.

Photo : iStock

Radio-Canada

Comme il l'avait promis il y a trois ans, le gouvernement Couillard annonce une baisse d'impôt qui atteindra 155 $ à 1055 $ par contribuable, surtout en raison de l'abolition de la taxe santé.

Un texte de Stéphane Bordeleau

Malgré les conseils des analystes qui l’exhortaient à conserver cet argent en prévision des jours difficiles, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a tout de même tenu cette année à offrir une réduction d’impôt aux contribuables après trois années d’austérité.

Nous avons fait exactement ce que nous avons dit que nous ferions, et ce, à l’intérieur des paramètres financiers que nous nous étions fixés.

Carlos Leitao, ministre des Finances du Québec

La taxe santé, c’est du passé... et elle sera remboursée

Les Québécois n’auront désormais plus à payer la contribution santé, dont l’abolition complète prend effet cette année.

Les particuliers qui gagnent moins de 159 095 $ par an pourront bénéficier d’un remboursement de la taxe santé qu’ils ont payée en 2016. Une taxe qui pouvait atteindre jusqu’à 200 $ par an.

Le remboursement des sommes payées en 2016, qui pourra atteindre jusqu’à 175 $ par personne, sera calculé par Revenu Québec et remboursé à partir des déclarations d’impôt de cette année.

 

L’abolition de la taxe santé coûtera de 704 à 759 millions de dollars par an au gouvernement, selon les prévisions sur cinq ans.

Les contribuables qui gagnent plus 159 095 $ par an n’auront pas droit au remboursement rétroactif à 2016, mais bénéficieront dès cette année de l’abolition de la taxe santé qui leur coûtait 1000 $ par année.

55 $ de moins d’impôts à payer

Les Québécois paieront l’équivalent de 55 $ de moins chaque année, une baisse d’impôt générale qui coûtera entre 275 et 295 millions de dollars à l’État, selon les prévisions.

Pour appliquer cette baisse de façon générale, Québec augmente de 11 635 $ à 14 890 $ le montant personnel de base, soit le seuil de revenu à partir duquel on commence à payer de l’impôt.

Une idée inspirée du rapport de la Commission d’examen sur la fiscalité (rapport Godbout) qui proposait de majorer le montant personnel de base pour alléger le fardeau fiscal des citoyens.

Parmi les autres mesures destinées à réduire le fardeau fiscal des citoyens, notons le versement par Québec de 126 millions de dollars en 2017 et 42 millions en 2018 pour la prolongation du programme de rénovation Rénovert.

 

Économie