•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« 30 en bas de 30 »: Julia Grenier, créatrice de la boisson ZENit

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Julia Grenier est une jeune entrepreneure de 24 ans qui a lancé la boisson ZENit.

Julia Grenier est une jeune entrepreneure de 24 ans qui a lancé la boisson ZENit.

Photo : Radio-Canada / Marie-Claude Julien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise de Julia Grenier de Shawinigan propose une boisson du nom de ZENit aux gens de la Mauricie. À 24 ans, elle a choisi de créer ce qu'elle souhaitait retrouver dans les commerces.

ZENit est une boisson que la jeune femme qualifie de « rafraîchissante et unique ». Elle est fabriquée à partir de fraises de l’île d’Orléans et contient aussi du ginseng, de la chlorophylle, du chou kale, et du citron.

Julia Grenier explique que l’idée vient des nombreux moments où elle s’est arrêtée dans un dépanneur, à la recherche de quelque chose à boire, sans trouver ce qu’elle cherchait : « Il n’y avait jamais la boisson parfaite que j’avais envie de boire, une boisson qui allait être faite d’ingrédients de qualité, qui allait être rafraîchissante, qui allait être locale », a-t-elle expliqué en entrevue à l’émission 360 PM.

Même si son produit n’est pas encore en vente dans les dépanneurs, on le retrouve dans une dizaine de points de vente en Mauricie, comme des épiceries, des boulangeries et des cafés.

La jeune femme d’affaires fait la gestion, la production, l’embouteillage, la promotion et la distribution de son produit.

Aidée par sa famille et ses proches, son équipe produit 2000 bouteilles, deux fois par mois.

Je dois trouver un plan B, on va produire en sous-traitance très rapidement.

L’entreprise a démarré ses opérations en décembre, et, déjà, sa propriétaire se penche sur les nouveaux marchés à conquérir.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !