•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme : Lisée reproche à Couillard de faire le procès des Québécois

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.
Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée. Photo: La Presse canadienne / Clement Allard
La Presse canadienne

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a livré une charge à fond de train, lundi, contre le gouvernement de Philippe Couillard, lui reprochant de mettre les Québécois au banc des accusés dans un procès sur le racisme.

M. Lisée réagissait à l'annonce, la semaine dernière, de la nomination d'un comité-conseil devant jeter les bases d'une consultation sur le racisme systémique.

M. Lisée a qualifié l'exercice de « procès en racisme qui va être organisé par l'État québécois contre les Québécois ».

Selon le chef péquiste, le gouvernement libéral met en place tous les ingrédients pour faire ce qu'il appelle « une recette pour augmenter le racisme » en voulant se pencher uniquement sur le racisme et la discrimination, tout en refusant de mettre des balises sur les accommodements religieux et les signes religieux.

Le chef péquiste soutient qu'on ne peut « faire reculer le racisme au Québec » sans agir sur ces deux axes en parallèle.

Jean-François Lisée se dit convaincu qu'une consultation sur le racisme systémique ne pourra qu'« attiser le ressentiment de la majorité et soulever la colère de la minorité, parce qu'il y en a du racisme au Québec ».

« Que ce soit [Justin] Trudeau avec son islamophobie, M. Couillard avec ses déclarations que tous ceux qui sont en désaccord avec lui alimentent la xénophobie [...] cela fait partie d'un contexte qu'on essaie d'imposer aux Québécois pour les culpabiliser, les stigmatiser », a-t-il dit.

Politique provinciale

Politique