•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Comité du centre-ville de Matane mise sur l’animation

Feux d'artifice

Les feux d'artifice attirent des milliers de personnes chaque année au centre-ville de Matane

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le centre-ville de Matane entend en 2017 continuer à développer des activités pour stimuler l'achalandage.

Un texte de Joane Bérubé

Le plan d’action 2017, déposé lors de l’Assemblée générale, propose de poursuivre le virage amorcé il y a quelques années par l’aménagement de la rue Saint-Jérôme et l’organisation d’activités qui génèrent de bons achalandages.

Les temps ne sont pas faciles pour ceux qui travaillent à la revalorisation des centres-ville, qui en plus de subir la compétition des centres commerciaux et des grandes surfaces, doivent se réajuster devant la montée du commerce électronique.

Malgré tout, 2016 a été une très bonne année pour les activités tenues au centre-ville, selon Denis Secret, chargé de projet pour le Comité centre-ville de Matane. Il y a eu, dit-il, des activités presque toutes les fins de semaine : cabane à sucre urbaine, Fête nationale, festins de rue.

12e Assemblée générale du Comité centre-ville MataneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

12e Assemblée générale du Comité centre-ville Matane

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Comme le budget du comité sera moins important cette année, l’équipe se concentrera sur les formules gagnantes. « Il faut aussi, commente M. Secret, à Matane, prendre en compte qu’on n’a pas un centre-ville tout à fait tourné vers le commerce de détail. On a un centre-ville agréable à marcher, mais on compte peu de commerces, surtout des services professionnels et pas beaucoup de diversité. »

Le comité du centre-ville tentera ainsi au cours de la prochaine année d’organiser un calendrier récurrent d’animations et de faire de certaines activités, comme le festin de rue « des incontournables du centre-ville ».

Parce qu’on sait que si on amène les gens à se promener au centre-ville, ils vont aussi magasiner.

Une citation de : Denis Secret, chargé de projet au Comité centre-ville de Matane

Depuis deux ans, la rue Saint-Jérôme devient une rue à sens unique durant la saison estivale. Le Comité y aménage des terrasses, installe du mobilier urbain comme des tables, des bancs, des bacs à fleurs et à légumes. L’expérience sera aussi poursuivie et à nouveau enrichie cette année, notamment avec l’installation d’un piano de rue.

Ancien bureau de poste manège militaire, ancien bar BillBard et brasserie artisanale La Fabrique en 2015. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ancien bureau de poste manège militaire, ancien bar BillBard et brasserie artisanale La Fabrique en 2015.

Photo : Courtoisie Romain Pelletier

Le Comité envisage aussi à moyen terme d’illuminer certains édifices et structures du centre-ville. L’aménagement et la gestion d’un espace multifonctionnel sont aussi dans les cartons.

Les commerçants se tournent vers FIDEL

Jean Langelier, directeur de l’innovation et du développement pour le groupe FIDEL de la Matanie, a profité de l’Assemblée générale du Comité centre-ville de Matane pour présenter les objectifs de son regroupement qui compte maintenant 125 entreprises de la Matanie.

FIDEL s'installera d’ailleurs prochainement dans un bureau du centre-ville.

Plusieurs projets de FIDEL, dont le mandat est de stimuler l’économie locale, pourraient se marier aux efforts de revitalisation des commerçants du centre-ville.

L’organisme travaille entre autres à remettre de l’avant la crevette nordique dans l’offre touristique. « On veut remettre la crevette en évidence, indique Jean Langelier, cela sera annoncé sous peu et ça va créer de l’achalandage pour les gens du centre-ville. »

Un festival populaire, une usine de transformation et une marque déposée « Crevettes de Matane » ont longtemps contribué à associer le fameux crustacé à la Ville de Matane.

Le Comité du centre-ville de Matane compte 80 membres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec