•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La carcasse gelée d’un cougar trouvée dans la neige au nord-ouest de Thunder Bay pourrait expliquer bien des choses

Une carcasse de couguar

La carcasse de couguar

Photo : Mandi Weist

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une découverte surprenante faite ce week-end au nord-ouest de Thunder Bay a peut-être répondu à une question vieille de plusieurs dizaines d'années.

Les cougars se sont-ils installés dans le nord-ouest de l'Ontario?

Samedi dernier, Mandi Weist, son petit ami, et quelques copains ont été se promener près de Boreal Road. Ils y ont aperçu une camionnette qui était sur le bord du chemin.

Ils ont demandé aux gens dans la camionnette si tout allait bien. Ceux-ci ont répondu « oui, nous observons ce lion de montagne. »

Mme Weist affirme que le petit groupe est sorti de son véhicule pour jeter un coup d'œil.

Il s’agissait d’un cougar, partiellement gelé dans un banc de neige.

« Honnêtement, nous nous étions déjà promenés dans ce coin et nous avions vu par le passé qu’il y avait quelque chose qui gisait, là. On pensait seulement qu’il s’agissait d’un chevreuil, vu la couleur », explique-t-elle.

Sachant qu’il s’agissait d’une trouvaille extrêmement rare, le groupe a mis le cougar mort dans le véhicule et l'a emporté à Thunder Bay.

Mme Weist dit qu’elle a alerté le ministère des Ressources naturelles et des Forêts de l'Ontario au sujet de sa trouvaille.

Elle a affirme aussi qu’elle a parlé au taxidermiste Dan Cavicchiolo. Elle a décidé de lui apporter l’animal.

M. Cavicchiolo a confirmé à CBC News que l'animal était effectivement un lion de montagne.

Les termes puma, cougar ou lion de montagne désignent le même animal.

« Il s’agit certainement d’un cougar, un puma mâle adulte », selon le taxidermiste. « J'espère être en mesure d’en faire quelque chose de beau. Il n’est pas mort depuis bien longtemps. »

La carcasse de cougar était en bon état lors de sa découverte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La carcasse de couguar était en bon état lors de sa découverte

Photo : Mandi Weist

Probablement décédé de causes naturelles

M. Cavicchiolo affirme que la moitié avant du cougar avait été gelée dans la neige et semblait être bien conservée. Cependant la moitié arrière de celui-ci montrait plus de signes de décomposition.

L'animal avait de longues griffes et de bonnes dents, mais il était émacié et montre des signes d’atrophie musculaire, selon le taxidermiste.

« Il pesait probablement environ 80 livres, il n’a que la peau et les os. Il semble qu'il est mort de causes naturelles. »

— Une citation de  Dan Cavicchiolo, taxidermiste

M. Cavicchiolo est maintenant convaincu que des cougars se sont installés dans le nord-ouest de l'Ontario.

« Je travaille avec beaucoup de chasseurs et de pêcheurs, et j'ai entendu beaucoup d'histoires », a-t-il expliqué. « Je n'en ai jamais vu un moi-même. Je dois admettre que j'ai toujours été un peu sceptique. »

Selon le site web de l'OMRNF, les cougars sont considérés comme des espèces menacées en Ontario.

Mme Weist affirme que les agents de la faune ont confirmé qu’il s’agit d’une trouvaille bien spéciale. « Ils ont dit que c'était la toute première carcasse de lion de montagne trouvée en Ontario. C'est une découverte spéciale. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !