•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa dans l’œil des milléniaux

Une jeune personne prend une photo de ses amis devant le Parlement du Canada.

Une douzaine de jeunes dans la vingtaine se sont réunis au sein de l'organisme Wingd pour écrire un livre vantant leur ville d'adoption, An insider's guide to Canada's capital.

Photo : Tourisme Ottawa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Gloria, Boris, Zaïnab, Claire, Alex et Sarah étaient fatigués de se faire dire qu'Ottawa est une ville ennuyante. Avec une douzaine d'autres jeunes dans la vingtaine, ils se sont réunis au sein de l'organisme Wingd pour écrire un livre vantant leur ville d'adoption, An insider's guide to Canada's capital, dont le lancement a eu lieu samedi en présence du maire Jim Watson.

Un texte de Roxane Léouzon

« On a voulu montrer qu’Ottawa est une ville intéressante, vivante, dynamique, dans laquelle les jeunes veulent s’impliquer », a lancé Gloria Charles-Pierre, originaire de Laval. « On vient d’un peu partout au Canada et au monde, on a fait d’Ottawa notre deuxième maison et on l’adore. »

Six des jeunes contributeurs au guide d'Ottawa fait par et pour des milléniauxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De gauche à droite, Boris Nzaramba, Zainab N. Muse, Gloria Charles-Pierre, Alex Benimana, Sarah Khalid et Claire Leunissen

Photo : Radio-Canada

Le livre qu’ils ont créé au terme de deux ans d’effort ne suit pas la structure traditionnelle d’un guide de voyage. Il fait une large place aux photographies, auxquelles sont attachées de courtes descriptions. Les sections sont originales, présentant notamment Ottawa sous l’angle des saisons, de la nature, de la gastronomie et de l’aventure.

« Quel genre d’aventure voulez-vous vivre? C’est comme ça que le livre est présenté », a exposé Claire Leunissen, native de London.

Des pages de la section « Été » du livre An insider's guide to Canada's capitalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des pages de la section « Été » du livre An insider's guide to Canada's capital

Photo : Radio-Canada

Une grande partie de l’ouvrage est aussi consacré aux habitants d’Ottawa.

« C’est vraiment du style [du blogue] Humans of New York (Nouvelle fenêtre). On présente l’histoire de gens ordinaires mais qui ont des histoires extraordinaires, qui donnent à la ville d’Ottawa cette vivacité, ce sens de la communauté », a estimé Claire Leunissen.

Les couleurs d’Ottawa, ça vient des personnes qui contribuent à la société.

Une citation de : Claire Leunissen, contributrice du guide

An insider’s guide to Canada’s capital est disponible en anglais dans quelques librairies d’Ottawa, notamment au Chapters, depuis le 28 février. Ses auteurs espèrent publier l’édition française d’ici la fin avril.

Ces derniers ont confié à Radio-Canada quels étaient leurs endroits, activités et trésors cachés préférés à Ottawa. Les voici :

L’étang du parc de Rockliffe

« Dans le parc de Rockliffe, il y a un étang dont personne ne parle, parce qu’il est si beau que les gens du coin veulent le garder pour eux. Il est ouvert au public, on peut s’y baigner », a rapporté Claire Leunissen.

Le festival House of PainT

« Ça a lieu tous les ans, c’est une fête underground sous un pont », a expliqué Zainab N. Muse.

La plage de Westboro

« C’est vraiment mignon et il y a une ambiance communautaire », a estimé Claire Leunissen.


Busy day at the shop today, followed by this = bliss. Happy Labour Day weekend everyone! #loveottawa #westborobeach #Ottawa

Une publication partagée par Malenka Originals (@malenkaoriginals) le

 

Le paddle board sur le canal Rideau

« C’est une activité très chouette à faire », croit Claire Leunissen.

Le parc Strathcona

« Près de l’Université d’Ottawa, on peut voir la rivière Rideau, il y a un joli pont, c’est très beau », a jugé Sarah Khalid, originaire de Toronto.


#Spring #Ottawa #Ontario #Canada #Canada150

Une publication partagée par Eric (@edionm) le

 

Le Musée des beaux-arts du Canada

« Sur la pelouse, on a une vue imprenable sur le Québec, avec le pont. C’est magnifique », s'est exclamé Boris Nzaramba, originaire du Rwanda.


#nationalgallery #🇨🇦

Une publication partagée par @jiiinee__ le

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !