•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la Fût voit grand pour ses 10 ans

Le reportage de Camille Carpentier

Forte d'une notoriété acquise au fil des années, la microbrasserie À la Fût de Saint-Tite courtise de nouveaux marchés et s'offre un agrandissement pour marquer son 10e anniversaire. L'objectif est de tripler la production au cours des quatre prochaines années.

La microbrasserie a fait l'acquisition d'un bâtiment adjacent au pub de la rue Notre-Dame où elle concentrera l'ensemble de sa production, qui est actuellement de 125 000 litres de bière par année.

À la Fût prévoit changer l'ensemble du système de production, soit les cuves, le système d'embouteillage et le système de mise en canettes.

Les membres de la coopérative de travail souhaitent être plus présents sur les tablettes des supermarchés.

La démarche reste néanmoins très locale. « En faisant affaire avec des producteurs locaux, des producteurs d'orge de la région, on contribue à créer de l'économie. On enrichit ces gens-là qui, eux, après ont les moyens de venir prendre une bière », dit l'un des membres fondateurs, Philippe Dumais.

Le saviez-vous?

À la Fût de Saint-Tite est l'une des premières microbrasseries à avoir vu le jour en Mauricie, ayant été mise sur pied un peu plus d'un an après Le Trou du Diable à Shawinigan. La coopérative de travail a été fondée par trois membres : Pierre-Paul Carpentier, Francis Foley et Philippe Dumais. Six autres membres se sont joints à eux au fil des ans.

Une nouvelle image de marque permettra également à la microbrasserie de courtiser les marchés canadien et américain.

Les travaux seront amorcés dès la fonte de la neige et les nouvelles installations devraient être opérationnelles d'ici le temps des Fêtes.

Industrie alimentaire