•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La difficile reconnaissance du travail féminin à la ferme

Deux femmes travaillent sur de la machinerie agricole dans une ferme de la Saskatchewan.

Les deux soeurs Mary Jane Egar et Katelyn Duncan travaillent sur de la machinerie agricole dans une ferme de la Saskatchewan.

Photo : Mike Zartler/CBC

Radio-Canada

Malgré le fait que la Saskatchewan a de nouveau proclamé mars comme étant le mois des « femmes rurales » cette année, des agricultrices estiment toujours que leur travail et celui de leurs acolytes féminines à la ferme n'est pas apprécié à sa juste valeur.

Mary Jane Egar et sa soeur Katelyn Duncan travaillent à la ferme familiale dans le sud de la Saskatchewan depuis leur enfance. « Je pense que nous avons toujours été vues comme des travailleuses, lance Katelyn Duncan. Alors je pense que cette ouverture d’esprit et cette possibilité de remplir un rôle dans les activités de la ferme nous ont donné beaucoup de confiance », soutient-elle encore.

Sa soeur explique que les femmes font souvent du travail de coulisse à la ferme, comme s’occuper de la maison, préparer les repas, prendre soin des enfants. « Je pense honnêtement que ce n’est pas apprécié à sa juste valeur », fait-elle valoir.

Les deux soeurs estiment aussi que l’expression « femmes rurales » est vague. « Le terme ne reflète pas très bien l’agriculture moderne », explique Katelyn Duncan. Elle précise que de nombreuses femmes qui travaillent dans l’industrie agricole vivent dans des régions qui peuvent être considérées comme urbaines.

« Je pense que plusieurs femmes travaillent dans le domaine agricole, mais la perception est qu’il s’agit d’une industrie dominée par les hommes », avance quant à elle Mary Jane Egar.

Selon un communiqué du gouvernement de la Saskatchewan, une exploitante agricole sur quatre est une femme, et une propriétaire de ferme sur 10 est également la seule propriétaire de la ferme.

Avec les informations de Courtney Markewich

Saskatchewan

Société