•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une plage de l'île de Vancouver a été rouverte après des attaques de loups

Photo d'un loup sauvage

Un loup sauvage

Photo : Associated Press / Dawn Villella

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un secteur populaire d'un parc national de l'île de Vancouver qui avait été fermé à la suite d'attaques de loups est rouvert aux visiteurs.

Parcs Canada a indiqué que la plage Wickaninnish, dans la Réserve de parc national Pacific Rim, est maintenant accessible au public après avoir été fermée pendant deux jours.

Un loup avait attaqué et blessé un chien en laisse, jeudi. Dans les dernières semaines, les loups s'étaient approchés des visiteurs et des chiens, ce qui signalait que les animaux sauvages perdaient leur peur des humains.

Parcs Canada a affirmé par voie de communiqué, samedi, que des spécialistes avaient travaillé avec le bureau de conservation de la Colombie-Britannique, jeudi et vendredi, pour faire peur aux loups et ramener une séparation naturelle entre les bêtes et les humains.

Les chiens ne peuvent pas encore entrer dans le parc pour l'instant.

Une personne qui rencontrerait un loup devrait ne pas s'approcher et se reculer lentement en maintenant un contact visuel et en faisant du bruit, selon Parcs Canada.

« Les loups peuvent être vus partout dans la Réserve de parc national Pacific Rim. Cependant, si ces animaux deviennent habitués aux gens, ils sont en danger de perdre leur nature sauvage », est-il écrit dans le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !