•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération des francophones de la C.-B. déçue par le budget fédéral

Padminee Chundunsing, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique

Padminee Chundunsing, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) critique l'absence d'une stratégie claire en matière de langues officielles au lendemain du dépôt du budget à Ottawa.

« Ce budget nous laisse perplexes quant à l’orientation du gouvernement en matière de langues officielles », soutient la présidente de la FFCB, Padminee Chundunsing. « Nous comprenons les réalités budgétaires actuelles, mais il est inquiétant que la dualité linguistique ne soit pas soulignée […] surtout dans le cadre de la commémoration du 150e anniversaire de la Confédération. »

La FFCB déplore que le budget ne parle pas de l’importance d’une immigration spécifiquement francophone.

« Nous espérons sincèrement que le gouvernement adoptera un budget adéquat pour appuyer un positionnement différent dans la mise en oeuvre du prochain plan d’action en matière de langues officielles en 2018 », explique Padminee Chundunsing.

La FFCB se demande également comment seront distribuées certaines sommes promises aux communautés en situation minoritaire, comme les 7 milliards de dollars sur 10 ans pour des services à la petite enfance et des places en garderie.

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie