•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écrin de verre pour le Grand Théâtre de Québec

Maquette de l'enveloppe de verre qui sera construite autour du Grand Théâtre.

Maquette de l'enveloppe de verre qui sera construite autour du Grand Théâtre.

Photo : Grand Théâtre de Québec

Radio-Canada

Une paroi de verre sera construite sur tout le périmètre du Grand Théâtre de Québec pour protéger les murs de béton de la dégradation. Les travaux seront réalisés au coût de 30 millions de dollars.

La proposition de l'entrepreneur Pomerleau dévoilée jeudi pour la réfection de l’enveloppe extérieure du Grand Théâtre permettra de protéger le bâtiment, tout en conservant son architecture.

« C’est une solution qui met en valeur l’architecture de Victor Prus, qui est quand même un des beaux bâtiments de l’époque brutaliste », commente Gaétan Morency, président-directeur général du Grand Théâtre de Québec.

Le bâtiment inauguré en 1971, dont les panneaux de béton ont subi les effets du temps et des intempéries, devait être protégé pour préserver son patrimoine architectural et assurer la sécurité des usagers.

L’ensemble du projet sera réalisé à l’extérieur du bâtiment. Des consoles d’acier permettront de fixer les parois de verre qui seront installées à environ deux mètres des murs, explique Éric Pelletier, architecte membre du consortium qui a réalisé le concept.

« C’est une peau de verre environ à deux mètres pour laisser place à des nacelles pour le nettoyage et l’entretien de l’édifice le cas échéant. La mise en lumière aussi se fait à travers cet espace-là. »

L'interstice laissé entre la nouvelle paroi de verre et les murs sera maintenu dans un environnement sec et à température contrôlée pour prévenir la détérioration des murs de l’édifice.

Maquette de l'enveloppe de verre qui sera construite autour du Grand Théâtre.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une enveloppe de verre sera construite autour du Grand Théâtre.

Photo : Grand Théâtre de Québec

Les travaux s’amorceront ce printemps et viseront la réparation des murs, colonnes et autres ouvrages en béton, puis leur protection. Les matériaux qui seront utilisés ont une espérance de vie minimale de 50 ans.

Le projet réalisé au coût de 30 millions de dollars est entièrement financé par le gouvernement provincial.

Le Grand Théâtre demeurera accessible durant les travaux qui devraient être achevés pour l’automne 2018.

Le Grand Théâtre en chiffresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Grand Théâtre en chiffres

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Architecture