•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget fédéral : « rien pour Québec »

La ville de Québec en hiver

La ville de Québec en hiver

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada

La région de Québec est la grande oubliée du budget fédéral, selon le député conservateur Gérard Deltell.

Un texte de Louis Gagné

« Il n’y a rien du tout concernant la ville et la région de Québec dans le budget de M. Morneau. On parle des projets de transport en commun pour la région de Montréal, pour la région de Calgary, mais on ne parle pas de la région de Québec, donc il n’y a rien pour Québec dans ce budget-là », dénonce M. Deltell.

Le député de Louis-Saint-Laurent déplore particulièrement l’absence d’engagement précis du gouvernement Trudeau envers plusieurs dossiers-clés de la région tels que le projet Beauport 2020, l’Institut national d’optique et l’Institut nordique.

Pour nous, ces projets-là sont importants parce que ce sont des vecteurs de créateurs d’emplois, de créateurs de richesse et c’est pour ça que le gouvernement doit les soutenir.

Gérard Deltell, député conservateur de Louis-Saint-Laurent.

Le député conservateur Gérard Deltell

Gérard Deltell, qui a appuyé la motion conservatrice contre la discrimination religieuse battue mardi après-midi aux Communes.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Pas une ligne sur le SRB

Le budget fédéral ne contient par ailleurs aucun engagement précis sur le financement du projet de service rapide par bus (SRB) de Québec, et ce, au grand désarroi du gouvernement Couillard, qui en avait fait une de ses principales revendications.

« Nous sommes extrêmement déçus et préoccupés de l’absence d’un signal clair sur l’engagement du gouvernement fédéral à participer au financement des grands projets d’infrastructure qui ont été annoncés par le Québec, notamment celui du SRB, ici à Québec », a réagi le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau.


Le parcours du SRB s'étendra sur 43 km entre Québec et Lévis.

Le parcours du SRB s'étendra sur 43 km entre Québec et Lévis.

Photo : Ville de Québec

Plusieurs questions en suspens

Le budget présenté mercredi par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, prévoit des investissements de 20,1 milliards de dollars sur 11 ans dans des projets de transport en commun dans le cadre d’accords bilatéraux entre Ottawa et les provinces.

Est-ce que ce montant permettra au gouvernement fédéral de financer le projet de SRB à hauteur de 50 %, comme le souhaite le maire de Québec, Régis Labeaume? Pas nécessairement, si l’on en croit le président et chef de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, Alain Aubut, qui préfère demeurer prudent.

« Ça semble beaucoup d’argent, mais c’est pour l’ensemble du Canada et toutes les grandes villes ont des projets de transport en commun, fait remarquer M. Aubut. On ne sait pas non plus dans quelle proportion les projets seront financés. Donc, il y a encore beaucoup de questions qui demeurent à clarifier. »

Québec

Politique fédérale