•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget fédéral 2017 : accueil mitigé en Abitibi-Témiscamingue

Infographie présentant une longue facture formant une feuille d'érable.

Budget fédéral 2017

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le budget fédéral du ministre des Finances, Bill Morneau, reçoit un accueil mitigé dans la région. Certains se réjouissent, alors que d'autres sont restés sur leur faim.

Stimuler l’innovation

Gilles Chapadeau, conseiller régional à la FTQ en Abitibi-Témiscamingue, parle d'un budget avec peu de grandes annonces.

« Il y a une déception, parce qu'il n'y a rien pour l'industrie forestière dans ce budget et rien non plus pour l'assurance-emploi. On parle d'innovation technologique, de programme de formation et d'un virage technologique. De ce côté, ça me paraît intéressant qu'on ait cette volonté de faire ce virage, qui est nécessaire », estime-t-il.

Plan pour l'innovation au sein des entreprises - Objectif d'augmentation des exportations - Services de garde : 7 milliards $ sur 10 ans (à partir de 2018-2019) - Augmentation des taxes sur l'alcool et le tabac

Budget fédéral 2017 - Autres mesures - Source: La Presse canadienne

Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Ce sont 600 millions de dollars qui seront investis pour stimuler l'innovation. Une décision qui fait le bonheur d'Alain Beauséjour, directeur du groupe MISA, un organisme qui coordonne plusieurs recherches et innovations dans le domaine minier.

« C'est effectivement très pertinent, dit-il. Nous comptons une moyenne de 34 projets d'innovation; nous pourrions en réaliser beaucoup plus si nous pouvions disposer de plus de mesures techniques et financières », estime-t-il.

 

Pas privatisation des aéroports

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda (CCIRN), Jean-Claude Loranger, se réjouit du fait que le gouvernement n'a pas privatisé les aéroports.

On avait certaines inquiétudes par rapport au projet d'agrandissement de l'aérogare de Rouyn-Noranda. Si le gouvernement avait décidé de privatiser les aéroports, il aurait peut-être été moins tenté d'investir dans notre aérogare.

Jean-Claude Loranger
Le ministre des Finances, Bill Morneau, et le premier ministre canadien, Justin Trudeau, tiennent dans leurs mains des copies du budget fédéral, à Ottawa.

Le ministre des Finances Bill Morneau et le premier ministre canadien Justin Trudeau tiennent des copies du budget fédéral, à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

3,4 milliards de dollars pour les Autochtones

Jusqu'à 3 400 000 millions de dollars seront investis du côté des Autochtones au cours des cinq prochaines années.

Sur le plan de la santé pour ces communautés, le gouvernement Trudeau investit 813 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans, dont 128 millions de dollars cette année.

Aucune augmentation n'est toutefois prévue pour les deux prochaines années du côté des corps de police autochtones.

La député néodémocrate d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, sera en entrevue jeudi matin à l'émission Des matins en or pour réagir au budget 2017.

Abitibi–Témiscamingue

Politique fédérale