•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget fédéral 2017 fait réagir en Alberta

Photo de Rachel Notley

Rachel Notley

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

De nombreuses réactions se sont fait entendre en Alberta après le dévoilement du budget fédéral à Ottawa. Ayant peu de marge de manoeuvre, le ministre des Finances, Bill Morneau, prévoit peu de nouvelles dépenses, mais fait le pari qu'il stimulera l'économie en misant sur l'innovation et la formation. Voici quelques-unes des réactions en Alberta.

Une texte de Marie-Pier Mercier

1. Rachel Notley, première ministre

Après l'annonce de son budget provincial la semaine dernière, la première ministre semble satisfaite du budget fédéral, entre autres, en raison des 30 millions de dollars octroyés à l’Alberta pour soutenir l’activité économique et l’emploi dans le secteur des ressources naturelles. Elle se réjouit également du financement qui aidera les communautés autochtones à avoir accès à de l’eau potable et sécuritaire. « Cela aurait dû être fait il y a des décennies », a-t-elle dit.

« Je vois aussi des éléments positifs pour nos infrastructures et l'innovation dans la province. Je suis aussi heureuse de voir un financement pour aider Fort McMurray à remonter la pente après les feux », a-t-elle affirmé.

2. Don Iverson, maire d’Edmonton

Le maire Don Iveson, qui préside le caucus des maires de grandes villes au sein de la Fédération canadienne des municipalités, semble de son côté satisfait de ce budget. Il se réjouit notamment des investissements prévus dans les systèmes de transport, dans les infrastructures et le logement.

« Le fait que le gouvernement fédéral soit de retour dans l’industrie du logement est une très bonne nouvelle. C’est une bonne occasion de combattre la crise du logement ensemble dans le pays dans la prochaine année. »

3. Naheed Nenshi, maire de Calgary

« Ce qui est vraiment intéressant dans le budget, c’est qu’il accorde 5 milliards de dollars pour les municipalités et c’est très rare que le fédéral fasse une telle chose », a déclaré le maire. « C’est incroyable qu’ils l'aient fait », a-t-il renchéri.

Il a également affirmé que le gouvernement actuel a été très ouvert au fait d'avoir des discussions avec les municipalités avant que des décisions ne soient prises. « Leur collaboration est un élément très positif », a-t-il expliqué.

C’est très surprenant! Nous avions eu des promesses et ce sont exactement ces promesses que nous voyons dans le budget, mais nous avons besoin de plus de détails pour savoir comment l’argent sera dépensé pour la crise des opioïdes.

Naheed Nenchi, maire de Calgary

4. L'Association canadienne des services pétroliers

Quelque 30 millions de dollars sont accordés à la province pour soutenir l’économie et l’emploi dans le secteur pétrolier. « C’est une bonne nouvelle. Trente millions, ce n’est pas ce que nous demandions, mais c’est mieux que rien. Cela va permettre à quelques centaines de personnes de garder leur emploi », soutient Mark Salkeld, le président de l’Association canadienne des services pétroliers.

Cela reste peu par rapport aux 500 millions de dollars qui étaient demandés.

5. Canadian Alliance to End Homelessness, organisme d'aide aux personnes démunies

Le président Tim Richter se réjouit du budget du gouvernement. « Pour la première fois en 25 ans, le gouvernement fédéral investit dans les logements pour les sans-abri avec un financement à long terme », a-t-il dit.

Il ajoute que beaucoup de personnes peuvent mourir dans les rues de Calgary parce qu’elles n’ont pas de logement. « C’est important que le gouvernement fédéral mette au premier plan l’investissement dans la construction de logements pour ces personnes », a-t-il expliqué.

Alberta

Politique provinciale