•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les derniers textes de Gord Downie sur la tragique histoire d'un jeune Autochtone

Gord Downie
Gord Downie Photo: Antica Productions

Gord Downie a lancé en octobre dernier une œuvre inspirée d'un jeune Autochtone mort en 1966. Un reportage de l'émission Second regard relate comment le chanteur du groupe The Tragically Hip, atteint d'un cancer incurable, a mobilisé ses dernières forces pour sensibiliser le public aux réalités décrites devant la Commission de vérité et réconciliation.

Secret Path se décline en disque, en roman graphique et en film d'animation. L’œuvre s’inspire d’un jeune Autochtone, Chanie Wenjack, mort de froid en fuyant le pensionnat en 1966.

 

Le chanteur du groupe The Tragically Hip, qui a offert une tournée d'adieu l'été dernier, avait commencé cette œuvre avant d’annoncer en mai 2016 qu’il avait reçu un diagnostic implacable : il était atteint de glioblastome, une forme maligne et terminale du cancer du cerveau.

Une équipe de tournage l’a suivi à Ogoki, dans le nord de l’Ontario. En plus de se recueillir sur la tombe de Chanie Wenjack, Gord Downie a rencontré ses sœurs Pearl, Daisy et Evelyn, qui racontent son histoire. Cinquante ans après la tragédie, la famille est toujours blessée par sa disparition.

Gord Downie et la famille de feu Chanie WenjackGord Downie et la famille de feu Chanie Wenjack Photo : Antica Productions

L’histoire de Chanie Wenjack

Gord Downie a découvert l’histoire de Chanie Wenjack en 2012 dans un vieil article de revue. Cet enfant de 12 ans s’est enfui d’un pensionnat autochtone de Kenora en Ontario dans l’espoir de rentrer chez lui, à 600 kilomètres de là, en 1966. Les autorités l’ont retrouvé mort de froid le long d’une voie ferrée.

Ce drame et les dernières heures de vie de Chanie Wenjack ont inspiré le chanteur, qui a écrit une dizaine de poèmes pour Secret Path.

Le disque a été enregistré en 2013 avec les musiciens Dave Hamelin (du groupe montréalais The Stills, dissous en 2011) et Kevin Drew (de Broken Social Scene). Son lancement a cependant été retardé de trois ans puisque Gord Downie voulait le faire coïncider avec les 50 ans de la mort de Chanie Wenjack.

Dans le reportage, ces musiciens racontent comment s'est déroulé l’enregistrement de l’œuvre et comment les poèmes de Downie leur ont fait prendre conscience de la réalité des pensionnats autochtones.

Gord Downie lors du spectacle Secret Path en octobre à TorontoGord Downie lors du spectacle Secret Path en octobre à Toronto Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Même si la maladie l’a ralenti, Gord Downie a réussi à donner quatre concerts pour Secret Path, l’automne dernier. Tous les profits de l’œuvre et des concerts sont versés au Centre national pour la vérité et réconciliation.

Le reportage sera diffusé à Second regard, dimanche à 13 h 30 sur ICI RADIO-CANADA TÉLÉ et à 22 h 30 sur ICI RDI.

 

Musique

Arts