•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’hémodialyse à domicile gagne du terrain

Les patients peuvent recevoir une formation pour s’administrer eux-même leur traitement de dyalise.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Radio-Canada

De plus en plus de personnes souffrant d'insuffisance rénale suivent une formation à l'Hôtel-Dieu de Québec pour s'administrer elles-mêmes, à la maison, leur traitement d'hémodialyse.

L’établissement, qui offre un programme d’hémodialyse à domicile, compte environ 90 patients de Québec et de l’Est-du-Québec, qui font leur hémodialyse ou leur dialyse péritonéale à la maison. Un nombre qui a doublé dans la dernière année.

Les patients qui souffrent d’insuffisance rénale subissent habituellement des dialyses à l’hôpital 3 fois par semaine, à raison de 4 heures par traitement. Le traitement à domicile permet d’éviter les déplacements, se réjouit Nicole Martel, une résidente de Saint-Raymond atteinte d’insuffisance rénale depuis 32 ans.

« À la maison, le traitement, on le fait quand on veut, à l’heure qu’on veut. Moi, je suis une matinale alors souvent, à 6 heures, je suis connectée et à midi, c’est fini », dit-elle.

Les avantages sont nombreux pour la qualité de vie des patients, affirme le Dr. Mathieu Gagnon, responsable de la dialyse à domicile.

« Souvent, les patients ont un niveau d’énergie plus élevé, ils vont faire la dialyse pendant la nuit également, ce qui va leur permettre de vaquer à leurs occupations dans la journée notamment, par rapport à leur travail. »

Un traitement plus efficace

Le traitement à domicile est par ailleurs plus efficace, ajoute le Dr. Gagnon.

« Souvent, les patients vont faire deux nuits sur trois, environ 8 heures par nuit, ce qui va leur permettre d’avoir une meilleure épuration des déchets et donc, de ne pas avoir de diète spécifique à respecter, ce qui est souvent très restrictif chez les patients qui font de la dialyse. »

La formation pour l’hémodialyse à domicile permet aux patients de préparer et faire fonctionner leur appareil au moment qui leur semble opportun. L’appareil connecté au patient par un cathéter filtre le sang pour enlever le surplus d’eau, un processus physiologique déficient avec l’insuffisance rénale.

Les patients reçoivent gratuitement l’appareil pour lequel un service de dépannage de techniciens biomédicaux est disponible 24 h sur 24. Le Québec serait en voie de rejoindre d’autres provinces comme l’Ontario en ce qui a trait à l’hémodialyse à domicile.

Le diabète est la principale cause de l’insuffisance rénale chronique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé