•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 99 ans, elle enseigne l’informatique

Une aînée aide une femme assise à l'ordinateur.
Isabella Dryden, 99 ans, a pris sa retraite il y a 30 ans, mais elle fait toujours du bénévolat en donnant des cours d’informatique. Photo: Radio-Canada / Sabrina Carnevale

Isabella Dryden, une Manitobaine âgée de 99 ans qui oeuvre dans l'enseignement depuis huit décennies, sera récompensée jeudi lors d'une soirée spéciale en son honneur à la Manitoba Teachers Society.

« Je suis une personne très humble. Je ne pense pas vraiment que je mérite cet honneur, mais je l'accepte avec des larmes aux yeux et avec gratitude », raconte l’enseignante.

L’enseignement est une vocation pour Isabella Dryden, qui affirme que son amour pour la profession est exactement le même que quand elle a commencé, il y a 80 ans.

Bien qu’elle ait pris sa retraite il y a trois décennies, l’aînée précise qu’elle n’a pas quitté, pour autant, la salle de classe. Elle occupe ses journées en prodiguant bénévolement des conseils informatiques à des personnes retraitées.

Isabella Dryden a su qu’elle voulait devenir enseignante dès le premier jour de sa première année dans une école à Lenore, au Manitoba, se souvient-elle. « Je suis rentrée chez moi et j'ai dit à ma mère : " Je sais ce que je veux faire quand je serai grande, je vais être enseignante." », raconte-t-elle.

Une ainée aide deux femmes assises à des ordinateurs. Isabella Dryden a commencé à enseigner en 1937 dans une petite école d'une seule pièce. Après plus de trois décennies à la retraite, elle continue d’offrir des cours d'informatique. Photo : Radio-Canada / Sabrina Carnevale

Une vie d’enseignement

Elle a commencé à enseigner à 18 ans, en 1937, dans une petite école rurale près du village où elle a fait la plus grande partie de ses études.

« Chaque jour a été un beau moment, dit-elle. Peu importe l’endroit, que ce soit dans une petite école rurale, dans une école de deux classes, dans une grande école, dans une école secondaire, à la Faculté d'éducation, au Collège Red River ou à Creative Retirement Manitoba. Ce sont tous des moments spéciaux pour moi. »

Dans le courant de sa longue carrière, les salles de classe ont évolué et les sujets ont changé, mais Isabella Dryden dit s’être ajustée à toutes les situations. « Comme tout changement qui survient dans votre vie, vous apprenez à vous adapter », souligne la vieille dame qui croit fermement que les enseignants doivent absolument aimer leur travail.

Sa plus grande motivation : voir ses élèves grandir et apprendre des choses, quel que soit leur âge. « J'ai appris à me soucier dans une grande mesure de mes élèves, dit-elle. En fait, tous les enseignants avec qui j'ai travaillé et tous les élèves à qui j'ai enseigné, je les considère comme des membres de ma famille. »

« Je suis impatiente de les voir et de leur dire merci pour leur contribution à ma vie », conclut Isabella Dryden.

D'après les informations de Sabrina Carnevale (CBC News)

Manitoba

Société