•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« 30 en bas de 30 » : Rose-Marie Perreault et les plateaux de tournage

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La comédienne Rose-Marie Perreault de Trois-Rivières.

La comédienne Rose-Marie Perreault de Trois-Rivières.

Photo : Rupert Lamontagne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après 30 vies, Mes petits malheurs et Ruptures, Rose-Marie Perreault amorce le tournage du film La Bolduc. Pas mal pour la jeune femme de 21 ans de Trois-Rivières qui n'était pas prédestinée au métier de comédienne.

Les parents de Rose-Marie Perreault sont tous les deux psychologues. Elle n'a pas fréquenté les écoles de théâtre, préférant des études collégiales en cinéma au Collège Dawson.

Elle admet d'ailleurs ressentir le syndrome de l'imposteur. « Je sais, moi, dans mon coeur que je suis à ma place parce que c'est ce que j'aime faire, mais j'ai quand même un besoin de confirmation et de validation des gens qui travaillent avec moi et qui sont dans le milieu », dit-elle.

La Bolduc

Le projet qui occupe la majeure partie de son temps en ce moment est sans contredit le tournage du film La Bolduc, où elle interprète le rôle de Denise Bolduc.

« De pouvoir jouer une vraie personne qui a vécu des tragédies qui sont décrites dans le film, je trouve ça super nourrissant et je veux lui faire honneur, je veux bien la rendre », dit-elle.

Pour les besoins de la cause, elle a les cheveux teints en brun et des rallonges capillaires. « Tout était tellement concret soudainement que ça aide vraiment à se mettre totalement dans la peau », relate Rose-Marie Perreault.

Les projets s'accumulent dans la prochaine année pour la jeune actrice, qui est tournée vers l'avenir. « Je voudrais jouer des trucs qui me poussent à sortir complètement de la personne que je suis dans la vie de tous les jours », dit-elle.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !