•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fini le compost gratuit à Gatineau

Une personne tient du compost dans ses mains.

Du compost (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Gatineau met fin à la distribution gratuite de compost. La Municipalité indique que le programme, lancé en 2011, a fait son temps et qu'il est aujourd'hui mûr pour le recyclage.

Le conseil municipal doit entériner cette décision le 11 avril.

Dans un courriel, une porte-parole de la Ville rappelle que la distribution gratuite de compost avait pour objectif d'encourager les citoyens à participer à la collecte des matières compostables.

« Six ans plus tard [cette collecte] fait partie du quotidien des Gatinois », écrit Hélène Lachance. « Dans le cadre de l’élaboration du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2016-2020, il a été constaté que la sensibilisation n’a plus d’effet tangible sur le taux de participation des citoyens au programme de compostage. »

Mme Lachance explique que le compost était distribué gratuitement une fin de semaine par année dans quatre sites à travers la ville. Chaque année, plus de 2000 foyers s'inscrivaient, souligne-t-elle, mais 20 % ne se présentaient pas sur place.

La Municipalité entend maintenant trouver de nouvelles façons d'encourager les citoyens à composter, d'autant plus que « la quantité de tonnes de compost envoyé à l’usine de compostage annuellement est stagnante et [tend] à la baisse pour l’année 2016 ».

Les matières compostables sont envoyées et compostées à l'usine Laflèche Environmental de Moose Creek en Ontario. Selon les données du fournisseur, 11 011 de tonnes métriques de compost ont été produites à partir des matières organiques de la Ville de Gatineau.

Le compost est utilisé par le fournisseur pour différentes applications. Notamment, 62 % sont vendus aux producteurs agricoles et 29 % sont utilisés comme additif pour de la terre vendue en commerce. Depuis 2011, la Ville récupérait 4 % (environ 484 tonnes) par année pour ses besoins, notamment pour distribution aux citoyens dans le cadre du programme de distribution de compost.

Source : Ville de Gatineau

Un nouveau contrat

Par ailleurs, dès le 1er avril, la Ville de Gatineau fera affaire avec une nouvelle entreprise pour le transport et le traitement des matières compostables collectées sur son territoire.

Le contrat avec la firme Services Matrec inc. coûtera environ 9,3 millions de dollars sur quatre ans à la Municipalité.

« Cette somme est inférieure au coût actuel de compostage. Ceci s'explique notamment en raison de la pression de la concurrence imposée dans un processus d'appel d'offres », précise Mme Lachance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale