•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget fédéral 2017 : l'Atlantique ne doit s'attendre à rien, selon un économiste

En prévision du budget 2017 du gouvernement Trudeau, Pierre-Marcel Desjardins explique à quoi peuvent s'attendre les provinces de l'Atlantique.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'économiste Pierre-Marcel Desjardins estime peu probable que les provinces de l'Atlantique fassent partie des grandes lignes du second budget de Bill Morneau, le ministre de Finance du Canada. Selon lui, les provinces de l'est du Canada ont dernièrement été très présentes dans les annonces du gouvernement, ce qui les fera passer sous le radar pour le présent budget.

Pierre-Marcel Desjardins fait référence à l’annonce d’investissement de 325 millions $ pour l’industrie de la pêche en Atlantique. L’annonce avait été accueillie à la mi-mars comme une excellente nouvelle pour la vitalité de l’industrie.

Il estime que si des mesures spécifiques à l’Atlantique sont peu probables, la région pourrait tout de même tirer profit d’annonces en infrastructure ou en innovation.

L’incertitude des États-Unis

Le président des États-Unis, Donald Trump, a présenté une première mouture de son budget, mais Pierre-Marcel Desjardins estime qu’il est trop tôt pour évaluer l’impact de l’économie américaine sur les finances canadiennes. Selon lui, le budget canadien restera donc prudent afin de ne pas mettre de pression sur la classe moyenne ou défavoriser les entreprises.

« On devrait donc avoir des surprises plus positives que négatives [mercredi] pour ce qui est du portefeuille de la classe moyenne. »

— Une citation de  Pierre-Marcel Desjardins, économiste

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie