•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tour Origine bouscule les normes du bâtiment

Les coûts de construction de la tour Origine s’élèvent à 29 millions de dollars.
Radio-Canada

La construction de la tour de condos Origine, dans l'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, à Québec, prend plus de temps que prévu. L'immeuble de 13 étages, dont la structure est fabriquée entièrement en bois massif, est hors norme; le promoteur doit donc faire approuver ses procédés par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) à chaque étape du projet.

« Le Code du bâtiment du Québec ne permet pas la construction de structures aussi hautes en bois massif, donc il a fallu obtenir l’approbation préalable de la RBQ pour [différents éléments] », explique le président de Synchro immobilier, George Blouin.

Le constructeur a notamment dû effectuer des tests pour faire la démonstration que les cages d’escalier en bois étaient aussi sécuritaires que celles construites en béton.

« On a élaboré une structure de trois étages avec une cage d'escalier, puis on a mis des sensors de chaque côté. On a mis en feu une cellule type d'un condo qui brûlerait puis à côté, on a fait des lectures dans la cage d'escalier […] pour voir comment les gens pourraient évacuer en toute sécurité », explique George Blouin. Selon lui, l’expérience a été des plus concluantes.

Les tests ont été arrêtés avant même d’atteindre les seuils critiques parce qu’un moment donné, on était rendu trop loin, ça ne servait plus à rien, donc, ça prouve que le bois, au niveau de la sécurité incendie, c’est un matériau idéal.

George Blouin, président de Synchro immobilier

Le président de Synchro immobilier, George Blouin, sur le chantier de la tour Origine.Le président de Synchro immobilier, George Blouin Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Retards

Les approbations exigées par la Régie du bâtiment ont entraîné des retards, si bien que la tour Origine ne sera pas prête avant l’automne prochain, alors qu’elle devait être livrée ce printemps.

Le constructeur a également dû faire certaines concessions. À titre d’exemple, le bois ne sera pas apparent dans la tour. La Régie a exigé qu'il soit recouvert de panneaux de gypse.

Ce n’est pas pour ajouter de la résistance au feu qu’on a fait ça, c’est plutôt pour compenser à une crainte de la Régie concernant le dégagement de fumée.

George Blouin, président de Synchro immobilier

Vers une modification des normes?

Même si le projet est plus compliqué à réaliser que prévu en raison des normes du bâtiment, Synchro immobilier est satisfaite de voir que la tour Origine pourrait ouvrait la voie à une modification des normes de construction.

« On va faire un rapport de synthèse qui va inclure les défis et les imprévus qu’on a rencontrés ainsi que les solutions qu’on a trouvées. On va pouvoir justement évoluer avec les lois et normes en vigueur pour pouvoir permettre que les prochains bâtiments aient peut-être un peu plus de bois massif exposé, peut-être beaucoup », affirme George Blouin.

Les coûts de construction de la tour Origine s’élèvent à 29 millions de dollars. La moitié des 94 condos a trouvé preneur jusqu’ici. Leur prix de vente se situe entre 200 000 $ et 700 000 $.

Avec les renseignements de Guylaine Bussière

Québec

Industrie de la construction