•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alcool et boisson énergisante : un cocktail risqué

6 canettes de boissons énergisantes de marque Red Bull, Monster, Full Throttle, Rockstar et Amp
Les boissons énergisantes peuvent causer des problèmes cardiaques Photo: La Presse canadienne

Les personnes qui mélangent des boissons énergisantes et de l'alcool sont plus à risque de se blesser de manière intentionnelle ou non, selon une étude publiée par une doctorante en psychologie clinique de l'Université de Victoria.

Un texte de Fanny Bédard

Dans sa recherche parue dans le Journal of Studies on Alcohol and Drugs, Audra Roemer explique s’être intéressée à 13 études précédentes sur le sujet. Dix d’entre elles montrent un lien entre la consommation d’alcool et de boissons énergisantes et un risque plus grand de blessures si seul de l’alcool avait été consommé.

L’effet stimulant de la caféine masque les effets sédatifs de l’alcool.

Audra Roemer, Université de Victoria

« Habituellement, quand vous buvez de l’alcool, vous devenez fatigué tôt ou tard et vous rentrez à la maison. Les boissons énergisantes masquent cela. Alors, beaucoup de personnes sous-estiment leur état d'ébriété et veillent plus tard, consomment plus et s’engagent dans des comportements plus à risque et des pratiques de consommations d’alcool plus dangereuses », explique-t-elle dans un communiqué publié mardi.

La chercheuse soulève toutefois que les quelques études qui se sont intéressées à la question jusqu’à maintenant n’ont pas été en mesure de déterminer statistiquement l’ampleur du risque associé au mélange d’alcool avec ces boissons. Elle mène ainsi une étude dans des services d’urgences de Vancouver et de Victoria.

« Quand nous regardons la consommation d’alcool seulement, il y a une relation claire avec la quantité d’alcool consommée. Quand vous buvez plus, le risque augmente », argue-t-elle.

Ainsi, elle note qu’après la consommation d'un ou de deux verres, le risque de blessures est deux fois plus probable pour une personne que lorsqu’elle est sobre. « Avec six verres, le risque est multiplié par six », est-il écrit dans le communiqué. Mais, quand l’alcool est combiné avec des boissons énergisantes, Mme Roemer a observé ce qu’elle appelle un bond dans la réponse. Selon l’analyse de données préliminaires basées sur un petit échantillon, le risque de blessures est près de 20 fois supérieur, selon elle.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé