•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vacances des Trudeau chez l'Aga Khan ont coûté 127 000 $ à l'État

Justin Trudeau reçoit l'Aga Khan à Ottawa le 17 mai 2016.

Justin Trudeau reçoit l'Aga Khan à Ottawa le 17 mai 2016.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les vacances familiales du premier ministre Justin Trudeau dans une île privée des Bahamas qui appartient à l'Aga Khan ont coûté plus de 127 000 $ aux contribuables, selon des documents déposés à la Chambre des communes.

Cette somme inclut près de 75 000 $ en heures supplémentaires, primes et frais de déplacement d'agents de la GRC, et près de 34 000 $ pour le vol dans un avion de la Défense nationale.

Justin Trudeau a remboursé un peu moins de 5000 $ pour ce vol, soit le coût des billets d'avion pour sa famille dans des avions commerciaux.

Aux Communes, le chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair, s'est insurgé du montant que monsieur Trudeau a « flambé ». « Monsieur Trudeau a dit : "C’est juste un voyage avec un ami, c’est pas si grave que ça", a-t-il dit. Cent vingt-cinq mille dollars, c’est le salaire de trois familles canadiennes moyennes. C’est ça ce que monsieur Trudeau a flambé lors de son voyage. »

Le député du Parti conservateur Gérard Deltell a été plus réservé. « C’est évident qu’à chaque fois que le premier ministre se déplace, on comprend très bien qu’il y a une sécurité qui l'entoure, a-t-il dit. Maintenant, lorsqu’il se déplace si longtemps, cela amène des frais aux contribuables et c'est important de le faire connaître et d’agir à visage découvert. Il est évident que ce type de dépense est extrêmement élevé et le premier ministre devra en tenir compte quand il parle au nom des Canadiens. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !