•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application vancouvéroise pour aider les réfugiés à s’installer au Canada

Un homme tient un téléphone intelligent.

Un homme tient un téléphone intelligent.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'organisation à but non lucratif vancouvéroise PeaceGeeks Society crée une application mobile gratuite pour aider les réfugiés à s'installer au Canada.

Un texte de Fanny Bédard

La fondatrice et PDG de PeaceGeeks Society, Renee Black, explique que l’application Services Advisor Pathways regroupe différentes ressources dont les réfugiés peuvent avoir besoin à un moment ou à un autre quand ils s’installent au pays. « Les gens qui vont venir ici veulent devenir résidents permanents, essayer de trouver de l’emploi, apprendre la langue parlée ici. Beaucoup de services ont pour but de les aider. Mais on essaie d’améliorer la compréhension des services offerts », dit-elle en entrevue à l’émission de radio matinale Phare Ouest mardi.

Ce qu’on sait, c’est que, bien souvent, la situation les dépasse. C’est vraiment beaucoup d’information. Alors, ce qu’on essaie de faire, c’est d’essayer de déterminer les services les plus importants pour un individu à un moment donné.

Une citation de : Renee Black, PDG et fondatrice de PeaceGeeks

La création de l’organisme est parmi les 10 finalistes canadiens du concours Google.org Impact Challenge pour lequel le gagnant recevra une bourse de 750 000 $.

PeaceGeeks a déjà conçu une application similaire en partenariat avec les Nations unies pour les réfugiés en Jordanie en 2015. « Les organisations qui offrent les services n’ont pas le temps de faire les connexions entre toutes les organisations. Et elles-mêmes n’ont pas les informations pour faire les références pour les autres services. Ça aide les réfugiés, mais aussi les organisations », indique Renee Black en se fondant sur son expérience passée. Le vainqueur du concours sera dévoilé le 30 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !