•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydropothicaire fait son entrée en bourse

Le reportage de Michel-Denis Potvin
Radio-Canada

Le producteur de marijuana médicinale Hydropothicaire est entré en bourse à l'ouverture des marchés, mardi. L'entreprise gatinoise est représentée par le symbole THCX à la Bourse de croissance TSX.

« On fait pousser à peu près 4000 plantes et puis ça nous donne une production annuelle d'à peu près 3600 kilogrammes », a souligné le président-directeur général de l'entreprise, Sébastien St-Louis, alors qu'il offrait une visite guidée de sa toute nouvelle serre à Radio-Canada.

Le jeune homme d'affaires et son équipe voient encore plus grand. Ils lanceront dans les prochaines semaines la construction d'une « superserre », afin d'accroître leur production.

L'entrée en bourse de l'entreprise aidera à payer ses projets d'expansion, des projets qui ne sont pas étrangers au dépôt prochain d'un projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana.

Fait intéressant, Hydropothicaire, qui est la seule compagnie au Québec autorisée par Santé Canada à cultiver du cannabis à des fins thérapeutiques, utilise un pesticide naturel : des milliers de coccinelles. Ces prédateurs s'attaquent à d'autres petits insectes qui peuvent être nuisibles aux jeunes plants de marijuana.

 

D'après le reportage de Michel-Denis Potvin

Ottawa-Gatineau

Économie