•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A-13 : Québec pas assez informé, la SQ réorganise sa communication

Deux camions immobilisés sur l'autoroute 13, où quelque 300 automobilistes ont été bloqués.

Deux camions immobilisés sur l'autoroute 13, où quelque 300 automobilistes ont été bloqués.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Sûreté du Québec (SQ) annonce la nomination d'un nouveau directeur des mesures d'urgence, Jimmy Potvin, un geste qui survient dans la foulée du cafouillage qui a emprisonné des centaines d'automobilistes pendant plus de 12 heures sur l'autoroute 13 enneigée, la semaine dernière. On apprend par ailleurs que Québec n'a pas eu un portrait complet de la crise en temps réel.

Jimmy Potvin (au micro), de la Sûreté du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jimmy Potvin (au micro), de la Sûreté du Québec

Photo : CNW/Sûreté du Québec

Le porte-parole de la SQ, Guy Lapointe, a mentionné que M. Potvin, qui occupait un poste d’inspecteur-chef, devra revoir « la façon de faire en matière de mesures d’urgence » et la communication avec les partenaires internes et externes.

« Son premier mandat est directement en lien avec ça, c'est de revoir les pratiques, les chaînes de communication, et vraiment d'avoir à actualiser nos méthodes et les rendre plus efficaces », a expliqué M. Lapointe.

Le porte-parole a affirmé que le directeur général de la SQ, Martin Prud’homme, veut s’assurer qu’une situation comme celle sur l’autoroute 13 ne se reproduira plus.

« Il s'agit plutôt de peaufiner les façons de faire, de moderniser, d'actualiser nos méthodes et surtout d'assurer que les bris qui sont survenus dans la chaîne de commandement ne surviennent plus. »

— Une citation de  Guy Lapointe, porte-parole de la SQ

Le poste de directeur des mesures d’urgence était occupé de manière intérimaire, jusqu’à la nomination annoncée lundi.

Les ministres n'ont pas été informés

Deux rapports du Centre des opérations gouvernementales, obtenus par Radio-Canada, montrent que ni le ministre des Transports ni celui de la Sécurité publique n'ont eu un véritable portrait de la situation.

Le premier, publié mardi soir dernier à 18 h, fait état d'un accident survenu à Saint-Zotique, en Montérégie, mais pas d'autres incidents routiers particuliers.

Le second, mercredi matin à 7 h 15, mentionne le blocage sur l'autoroute 13, mais indique qu'« environ 30 véhicules seraient coincés à cet endroit ».

Deux officiers de la SQ ont été relevés de leurs fonctions et réaffectés à des tâches administratives à la suite du cafouillage sur l’autoroute 13.

La SQ a arrêté samedi l’un des deux camionneurs considérés comme en partie responsables du blocage de l’autoroute.

La police provinciale a reconnu, jeudi dernier, avoir commis des erreurs dans l'opération.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !