•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négociations sur le bois d’œuvre : Unifor à la rencontre des députés

Du bois d'oeuvre (archives)

Du bois d'oeuvre (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des membres du syndicat Unifor de partout au pays vont rencontrer des députés cette semaine, en marge des négociations avec les États-Unis sur le bois d'œuvre résineux.

Jerry Dias, président national d'Unifor, affirme que le gouvernement Trudeau doit mettre en place une stratégie pour protéger l'industrie et les emplois qui en dépendent.

Au Québec, 250 municipalités vivent de l'industrie du bois d'œuvre.

Unifor, qui compte des membres en Gaspésie, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord, rappelle qu'au début des années 2000, 15 000 travailleurs ont été mis à pied à la suite de l'imposition d'une taxe de 27 %, par les États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !