•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Romaine : l'entreprise EBC poursuit Hydro-Québec pour près de 5 M$

Réservoir de Romaine-2

Réservoir de Romaine-2

Photo : Hydro-Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entreprise EBC, qui a réalisé des travaux au chantier du complexe hydroélectrique de la Romaine, poursuit Hydro-Québec en justice pour près de 5 millions de dollars.

Un texte de Charles Alexandre Tisseyre

La compagnie de L’Ancienne-Lorette déplore des coûts additionnels engendrés lors de travaux de construction des postes Romaine-2 et des Murailles, de 2012 à 2014. Le coût initial des travaux était évalué à 32,4 millions de dollars.

L’entreprise de construction allègue qu’elle a dû assumer des dépenses supplémentaires en raison de changements et de perturbations dans les travaux.

Elle reproche notamment à Hydro-Québec d’avoir fourni un béton « hors norme » pour la construction du poste Romaine-2, ce qui l’a contrainte à couvrir les frais pour se procurer le bon matériau.

Selon EBC, une erreur de conception de la société d’État aurait aussi causé des retards dans les travaux de remblai de structure des deux postes.

Un changement du type de ciment commandé par la société d’État aurait également prolongé les travaux de plusieurs semaines, avance EBC.

Au total, l'entreprise a répertorié « 438 ordres de changement et travaux additionnels » qui ont été émis.

« Malgré l’ampleur de tous les changements, et des difficultés et des retards, [Hydro-Québec] n’a accordé aucune prolongation du délai pour les travaux, obligeant ainsi [EBC] à mobiliser des effectifs additionnels en vue de combler les retards et les pertes de productivité », écrit l’avocat d’EBC, Jean-Guy Lebel, dans la demande introductive d’instance à la Cour supérieure.

De son côté, un porte-parole d'Hydro-Québec, Mathieu Rouy, souligne que ce type de réclamation dans l'industrie de la construction est courant.

La centrale Romaine-2 a été mise en service en décembre 2014.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !