•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blizzard à Churchill : la voie ferrée est dégagée

La gare de train de Churchill est ensevellie sous plusieurs centimètres de neige.
L'état d'urgence, qui a été déclaré le 10 mars, est maintenu à Churchill, qui a reçu quelque 60 cm de neige en trois jours. Photo: YouTube : Keith McDougall

Un second blizzard en moins de deux semaines s'abat lundi sur les communautés du nord du Manitoba, rendant difficile toute liaison vers Churchill. Toutefois, un porte-parole de la société américaine OmniTRAX confirme que la voie ferrée est dégagée et qu'un train de marchandises a quitté la gare de Gillam en direction de Churchill dans la nuit de dimanche à lundi à minuit.

Plusieurs étagères d'épiceries sont vides à Churchill en raison d'un problème de livraison de denrées depuis le 1er mars. La ville du nord du Manitoba n'a pas d'accès routier au reste de la province et sa liaison ferroviaire a été annulée après le passage d'un blizzard de trois jours qui a laissé quelque 60 cm de neige dans la région.

« Je vis ici depuis 50 ans et je n’ai jamais vu quelque chose comme ça », indique le maire adjoint de Churchill, Shane Hutchins.

Les étagères d'un comptoir de viandes sont vides. La viande se fait de plus en plus rare dans l'unique magasin d'alimentation de Churchill. Photo : Lana Bilenduke

Il explique que les étagères de l’unique magasin d’alimentation de l’endroit sont dépouillées de leur contenu, puisqu’aucun train de marchandises n’est venu à Churchill depuis près de trois semaines. Habituellement, des cargaisons sont livrées une fois par semaine.

« Un bon nombre de familles souffrent parce qu'elles ont de jeunes enfants et qu'elles ont besoin de lait », mentionne une résidente, Lana Bilenduke, qui ajoute qu’il n’y a ni pain ni légumes à vendre et que la viande commence à se faire rare.

L’annonce qu’un train d’approvisionnement est en route est une bonne nouvelle et un soulagement, dit le maire adjoint.

« Nous devrions avoir des produits d'épicerie à notre disposition sous peu, soit cet après-midi ou tôt demain matin, indique-t-il, en ajoutant qu’il se « croise les doigts en ce qui concerne les dates de péremption des produits et de l’état des fruits et des légumes ».

Selon Shane Hutchins, des résidents reprochent un manque de communication de la part de la société ferroviaire américaine OmniTRAX, l’entreprise responsable de l’entretien de la voie ferrée. « On peut ressentir la frustration », mentionne-t-il.

Un porte-parole d'OmniTRAX, Ron Margulis, indique que la quantité de neige sur la voie ferrée était anormale.

Selon lui, les équipes d’entretien ont eu de la difficulté à effectuer le déneigement et elles ont travaillé d’arrache-pied pour rétablir la liaison vers Churchill. « La société ne peut pas faire beaucoup plus », indique-t-il tout en précisant qu’un avis a été envoyé aux communautés touchées par la fermeture temporaire de la voie ferrée.

Et, pour compliquer la situation, les prévisionnistes d’Environnement Canada ont publié dimanche un avertissement de blizzard pour la région de Churchill qui était toujours en vigueur lundi matin. L'état d'urgence, déclaré à Churchill le 10 mars, se prolonge.

Pour sa part, VIA Rail Canada a indiqué par courriel que son service reprendra entre Winnipeg et Churchill mardi. « Notre train no 693 partira de Winnipeg en fonction de l’horaire normal et atteindra Churchill le jeudi 23 mars. Le train no 692 sera donc le prochain train qui quittera Churchill en direction sud jeudi », pouvait-on lire.

Selon les informations d’Austin Grabish et de Denis-Michel Thibeault

Manitoba

Conditions météorologiques