•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey deuxième au photo-finish en poursuite

Alex Harvey et Niklas Dyrhaug

Alex Harvey et Niklas Dyrhaug

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Avant même le départ du 15 km poursuite, Alex Harvey avait déjà donné au public de Québec des Finales de la Coupe du monde mémorables. Il a trouvé le moyen d'en rajouter dimanche.

Le Québécois a terminé deuxième par quelques poussières, au terme d'une fin de course enlevante.

Harvey a été devancé au photo-finish par le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo, spécialiste du sprint.

Un autre Norvégien, Niklas Dyrhaug, a complété le podium. « Se faire battre au sprint par un petit gars comme ça, y’a rien là, a dit Harvey, manifestement heureux de sa performance.

« C’est de bonne guerre, si on était deux Canadiens contre un Norvégien, on aurait fait la même chose. »

— Une citation de  Alex Harvey

Les Finales de la coupe du monde ont le même format qu’un mini tour. L’ordre départ de la poursuite était établi par les résultats dans les deux premiers événements.

Fort d’une victoire au sprint et d’une 4e place samedi au 15 km classique, Harvey a commencé la course avec 23 secondes après Klaebo, meneur au général.

Sprint final dramatique

Klaebo, Harvey et Dyrhaug se sont rapidement détachés du peloton. L’écart était tel que les trois skieurs ont beaucoup ralenti dans les derniers kilomètres pour conserver leurs forces, ce qui a donné lieu à un sprint enlevant au fil d’arrivée. « On avait une grosse avance sur le 4e. Les trois, on pensait à la meilleure façon de gagner. C'est sur le dernier 100 mètres que ça s'est joué. J'ai été un peu plus vite que Niklas, mais Johannes a été un peu plus vite que moi.

« Je pensais (à la victoire). Quand j'ai commencé à déborder Niklas par l'extérieur, je croyais que j'avais une chance de gagner. Ça allait dépendre de ce qui restait dans les jambes de Johannes, et finalement il lui en restait assez. »

Même s'il a terminé deuxième, Harvey estime que sa fin de semaine est une conclusion parfaite à sa saison de rêve. « J'étais supris d'avoir des sensations similaires à ce que j'avais aux Championnats du monde, quand j'étais au sommet de ma forme, la surprise c'est surtout d'avoir encore ça trois semaines plus tard et beaucoup de voyagement. »

« C'est ma meilleure saison à vie. Un podium au général, un autre au classement par distance, une médaille d'or aux Championnats du monde, quelques autres victoires en Coupe du monde, une autre à la maison comme ça, ça aurait été difficile de demander mieux. »

— Une citation de  Alex Harvey
Marit BjoergenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marit Bjoergen

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Une deuxième victoire pour Marit Bjoergen

Gagnante du 10 km départ groupé samedi, la Norvégienne Marit Bjoergen a refait le coup dimanche sur les plaines d'Abraham, cette fois au 10 km poursuite.

La vétérane a devancé de 1,20 s sa compatriote Hiedi Weng ainsi que la Suédoise Stina Nilsson (+1:00).

Avec ce triomphe, Bjoergen remporte le mini-tour de Québec, mais termine 2e derrière Weng au classement général de la Coupe du monde.

Les meilleures Canadiennes ont été Emily Nishikawa (38e) et Cendrine Brown (40e). 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !