•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 personnes au Forum citoyen sur la santé en Matapédia

Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans la Matapédia.
Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans la Matapédia. Photo: Radio-Canada

Deux-cents personnes sont réunis samedi à Amqui pour le Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans La Matapédia.

L'événement vise à questionner les changements des politiques initiés par le Parti libéral. Les organisateurs souhaitent que le rassemblement permette aussi une prise en main de la communauté sur des enjeux citoyens liés au monde de la Santé.

Le projet est l'initiative du député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé. Il explique que l'idée d'un colloque remonte à quelques années.

« En 2015, j’ai eu l’idée d’un forum citoyen dans la Matapédia pour qu’on se réapproprie la santé, raconte-t-il. Parce qu’on a aboli les directions générales et les conseils d’administration bénévoles et on sent qu’il y a une centralisation des services et que les citoyens sont inquiets pour l’avenir des soins de santé. »

On va se créer un modèle qui nous ressemble et on va clarifier nos besoins. »

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia
Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest, le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé et le chef péquiste Jean-François Lisée au Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans La Matapédia.Le maire d'Amqui, Gaétan Ruest, le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé et le chef péquiste Jean-François Lisée au Forum citoyen sur l'avenir des soins de santé dans La Matapédia. Photo : Radio-Canada

Parmi les sujets abordés : l'idée lancée en juin dernier par la Ville d'Amqui de demander au ministère de la Santé et des Services sociaux de lui céder l'hôpital pour créer une coopérative de santé.

Le maire d’Amqui y fonde beaucoup d’espoir. « Il y a bien des pays du monde qui connaissent des grands succès avec cette approche-là puis on m'a dit qu'à une époque, le ministre Couillard, alors ministre de la Santé, était allé au Brésil et en était revenu enchanté après avoir visité une partie du système qui était en système coopératif. »

S’il y a de la place pour le privé dans la santé au Québec, il devrait y avoir de la place pour du coopératif solidaire.

Gaétan Ruest, maire d’Amqui

Le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée, assistait à l'événement de même que le député Amir Khadir de Québec Solidaire.

Les recommandations du Forum seront soumises au ministre de la Santé.

Bas-Saint-Laurent

Politique