•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cafouillage sur l'A-13 : l'un des deux camionneurs est arrêté

Entrevue avec François Doré, retraité de la Sûreté du Québec et analyste en affaires policières
Radio-Canada

L'un des deux camionneurs qui seraient en partie responsables du blocage de l'autoroute 13 sud a été arrêté samedi matin par la Sûreté du Québec (SQ). L'homme aurait refusé de faire remorquer son véhicule, alors que 300 automobilistes étaient coincés sur l'autoroute dans la nuit du 14 au 15 mars.

Les policiers ont interpellé l’homme de 57 ans à son domicile de Laval. « L’enquête tend à démontrer qu’il serait l’un des deux conducteurs de camions lourds qui auraient refusé de collaborer à l’opération de remorquage », indique la SQ dans un communiqué.

Le suspect pourrait être accusé par voie de sommation et faire face à des accusations criminelles de méfait et de nuisance, ajoute la SQ.

L'homme, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrestation lancé en Ontario concernant une histoire de fraude remontant à 2012, a été remis aux policiers du Service de police de la ville de Kingston et a depuis été libéré.

Mise au point :

Dans une précédente version, nous écrivions que le camionneur avait été arrêté en lien avec un mandat émis en Ontario concernant une histoire de fraude remontant à 2012. Nous avons modifié ce passage par souci d'exactitude.

Nous avons également reformulé le passage sur la responsabilité présumée des deux camionneurs dans le cafouillage, de même que nous avons enlevé la référence aux motifs allégués de leur refus de collaboration.

Une plainte à propos de cet article a fait l'objet d'une révision de l'ombudsman de Radio-Canada, que vous pouvez lire ici.

Les enquêteurs tentent toujours d’identifier le deuxième camionneur qui était aussi présent ce soir-là. Il est considéré comme un témoin important.

L'homme de 57 ans est arrivé à Kingston, en Ontario, samedi en soirée.L'homme de 57 ans est arrivé à Kingston, en Ontario, samedi en soirée. Photo : Radio-Canada

Des camionneurs impossibles à convaincre

La compagnie Burstall, qui a l'exclusivité du remorquage sur cette section de l'autoroute 13 sud, n’avait pas réussi à convaincre les camionneurs sans présence policière.

Un agent de la SQ a même tenté de communiquer avec l'un des camionneurs par téléphone, mais ce dernier n’a pas voulu prendre l’appel pour éviter de devoir obéir au policier.

Les policiers se sont déplacés sur les lieux vers 1 h pour leur donner l’ordre de bouger les camions, selon le président de Remorquage Burstall, Mike Burstall.

L’enquête interne sur la gestion des événements sur l’autoroute 13, commandée par le directeur général de la Sûreté du Québec Martin Prud'homme, est toujours en cours.

La SQ a indiqué par voie de communiqué qu’elle ne fera pas d’autres commentaires, par respect pour l’enquête externe mise en place par le gouvernement.

Société