•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Carrick’s, dans le sillage des Irlandais présenté pour la première fois

L'ancien site du Monument aux Irlandais

L'ancien site du Monument aux Irlandais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La première du documentaire Carrick's, dans le sillage des Irlandais, réalisé par Viveka Melki de Rimouski, sera présenté ce soir dès 18h30, au cinéma Paraloeil. Il sera aussi diffusé dimanche à 17 h à la télévision de Radio-Canada Est du Québec.

Il sera également présenté au festival Vues sur Mer début avril à Gaspé.

Ce navire a coulé en 1847, il y a 170 ans, près de Cap-des-Rosiers en Gaspésie. Il avait à son bord 167 passagers dont la majorité sont morts.

Charles KavanaghAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Charles Kavanagh

Photo : courtoisie Viveka Melki

Viveka Melki croit qu’il y aurait eu une quarantaine de survivants. Parmi eux : Sarah McDonald. Elle a perdu cinq filles et a choisi de rester près d’elles.

Le documentaire suit son descendant, Charles Kavanagh qui se questionne sur les circonstances du naufrage et désire apporter la paix aux personnes dont les corps ont été retrouvés sur la plage.

Le Stradivarius retrouvé après le naufrage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Stradivarius retrouvé après le naufrage.

Photo : courtoisie Viveka Melki

L’autre fil conducteur du film est le violon Stradivarius, retrouvé sur les lieux, et la musique irlandaise. « Nous avons tenté de retisser l’histoire. Ça représente trois ans de travail », raconte Viveka Melki. Il y avait peu d’archives et d’images. Les chiffres sont difficiles à préciser. »

Le film rend aussi hommage aux Irlandais francophones.

Le Québec est le seul endroit dans le monde où on retrouve des Irlandais francophones, c’est culturellement particulier.

Viveka Melki, cinéaste

Viveka Melki mentionne la collaboration de l’archéologue Martin Perron et les historiens Simon Jolivet et Jo-Anick Proulx.

Récemment, la population a décidé d'inhumer les ossements retrouvés en août dernier, sur la plage de Cap-des-Rosiers, près du nouvel emplacement du Monument aux Irlandais. Il s'agirait de la fosse commune dont les résidents parlaient depuis longtemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Arts