•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle télésérie Anne, la maison aux pignons verts prend son envol

Petit local : Étienne Fletcher interprète sa composition Colibri.

Radio-Canada

La nouvelle télésérie Anne, une adaptation du roman Anne, la maison aux pignons verts, sera diffusée sur le réseau de CBC à compter de dimanche soir.

La télésérie met notamment en vedette Amybeth McNulty dans le rôle d’Anne Shirley, Geraldine James dans le rôle de Marilla Cuthbert et R. H. Thomson, qui interprète Matthew Cuthbert.

Depuis sa parution en 1908, le roman de Lucy Maud Montgomery, dont l’action se déroule à l’Île-du-Prince-Édouard, a connu plusieurs adaptations à la télévision, au cinéma et au théâtre. L’oeuvre a été exportée dans plusieurs pays, notamment le Japon.

Danièle Allard, professeure à l'Université de Sherbrooke et consultante en langues et pédagogie, a fait sa thèse de doctorat sur Anne. Elle explique la popularité de l'oeuvre au Japon notamment par la qualité de la traduction et par les valeurs du personnage principal.

« Je pense qu’elle véhicule des valeurs universelles. C’est certain que c’est à l’Île-du-Prince-Édouard, mais on parle de l’importance d’une vie de communauté, d’amour filial, de pouvoir reprendre sa vie malgré les défis. L’histoire est très bien écrite. Également, il y a des valeurs universelles qui sont véhiculées dans ce roman-là. Je pense que les gens se reconnaissent à certains égards à travers la planète parce que ç’a été traduit en plusieurs langues et vendu à des dizaines de millions d’exemplaires », affirme Danièle Allard.

La télésérie sera aussi diffusée dans le monde entier sur la plateforme Netflix à compter du 12 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Séries télé