•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alex Harvey termine au pied du podium du 15 km à Québec

Alex Harvey

Alex Harvey

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Moins de 24 heures après avoir remporté l'or au sprint devant ses partisans, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a terminé au 4e rang du 15 km départ groupé, samedi aux finales de la Coupe du monde de ski de fond à Québec.

Le Québécois a terminé avec un chrono de 35 min 24 s 90/100, tout juste derrière le trio de tête.

La Norvège a signé un doublé avec Johannes Hoesflot Klaebo (35:23,70) et Niklas Dyrhaug (35:24,20).

Le podium a été complété par le Russe Alexander Bessmertnykh qui a bouclé la distance en 35:24,50.

Harvey s'est maintenu parmi les 10 meilleurs fondeurs pendant l'entièreté de la course.

« Tu ne peux pas être sur le podium tous les jours, les résultats comme aujourd'hui, ça permet de mieux apprécier les victoires par la suite. »

— Une citation de  Alex Harvey

L'athlète de 28 ans sera de retour sur les plaines d'Abraham dimanche pour l'épreuve de poursuite 10 km.

Au classement général de la Coupe du monde, le tenant du titre mondial au 50 km est toujours bien installé au 3e rang, derrière le Russe Sergey Ustiugov (absent à Québec) et le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (1er).

« Le but ici était de consolider ma troisième place au classement général », a-t-il expliqué après la course.

Ses compatriotes Devon Kershaw (28e) et Graeme Killick (32e) ont réussi un top 35.

Doublé norvégien au 10 km

Les fondeuses norvégiennes n'ont donné aucune chance à leurs adversaires en décrochant trois des quatre premières positions du 10 km départ groupé.

Marit Bjoergen a remporté l’épreuve avec un chrono de 24 min 23 s 60/100, devant sa compatriote Heidi Weng (23:24,20).

Même si elle a grimpé sur la deuxième marche du podium, Weng a confirmé son globe de cristal sur la distance avec une récolte de 905 points cette saison.

Marit BjoergenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marit Bjoergen

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Bjorgen avait gagné les trois départs groupés de 10 km précédents cette saison.

Il s'agissait de sa première victoire en sol canadien en plus de 11 ans, après celle acquise lors du skiathlon de Vernon, en Colombie-Britannique, en décembre 2005.

La Finlandaise Krista Parmakoski est montée sur la troisième marche du podium avec un temps de 24:26,50.

Les Canadiennes Emily Nishikawa (37e) et Cendrine Browne (41e) ont été les seules représentantes de l’unifolié à se tailler une place parmi les 50 meilleures fondeuses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !