•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés du réseau de la santé gaspésien ont choisi leurs nouveaux syndicats

Chargement de l’image

Le Syndicat des infirmières de la Saskatchewan compte environ 10 000 membres.

Photo : Istock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l'Est-du-Québec (SIIIEQ) représentera maintenant plus d'un millier d'employés de la Gaspésie, alors que l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS) est choisie par 800 employés de sa catégorie.

Un texte de Léa Beauchesne

Les votes ont été compilés mercredi en début d'après-midi, par le Tribunal administratif du travail (TAT) à Québec.

Les 1050 employés de la catégorie 1 ont choisi à 70 % le SIIIEQ pour défendre leurs intérêts. L'APTS a quant à elle récolté 60 % des votes face à la CSN.

Le SIIIEQ représentait déjà une majorité des infirmières et inhalothérapeutes de la région, mais s’ajoutent maintenant celles de la Haute-Gaspésie et de l’unité de réadaptation de Gaspé.

La présidente du Syndicat, Micheline Barriault, explique qu’il faut maintenant redessiner les conventions collectives. « On a 18 mois pour renégocier les conventions collectives locales. »

« Ça va être vraiment d’intégrer les membres de l’unité de Sainte-Anne-des-Monts et de Gaspé à notre syndicat, aux différents dossiers. Donner de la formation. C’est tout un processus qui va se mettre en place dans les prochains jours!  »

— Une citation de  Micheline Barriault, présidente du SIIIEQ

Du côté de l'APTS, la porte-parole pour la Gaspésie, Guylaine Michel, souligne à quel point son syndicat est honoré d'avoir été choisi par les employés de la catégorie 4 pour les représenter. Cette catégorie comprend, par exemple, les techniciens de laboratoires et les physiothérapeutes.

Les mêmes résultats ont été observés sur la Côte-Nord mardi.

Les employés des catégories 2 et 3 étaient déjà représentés par la CSN, sur l'ensemble du territoire.

L’uniformisation des syndicats est une exigence de la réforme du système de santé du gouvernement du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !