•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du tournage du film sur La Bolduc

Mary Travers, dite La Bolduc

Mary Travers, dite La Bolduc

Photo : Musée de la Gaspésie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le tournage du film La Bolduc, avec Debbie Lynch-White dans le rôle-titre, s'est mis en branle mercredi. Il se poursuivra jusqu'au 24 avril à Montréal et dans ses environs.

François Bouvier (Paul à Québec) réalise ce film qui porte sur la célèbre chanteuse québécoise. Frédéric Ouellet en signe le scénario, en collaboration avec Benjamin Alix. André Rouleau et Valérie d’Auteuil produisent ce film doté d’un budget de 5,7 millions de dollars. Brigitte Janson est productrice associée.

Debbie Lynch-WhiteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Debbie Lynch-White

Photo : Facebook/Agence Cormier De Launière

Mary Travers, dit La Bolduc, une des pionnières de la chanson québécoise, est née le 4 juin 1894 à Newport, en Gaspésie. Elle est morte le 20 février 1941 à Montréal.

Le film racontera comment, à Montréal au début du 20e siècle, « une mère de famille pauvre et sans éducation a réussi à sortir sa famille de la misère en devenant une chanteuse folklorique au succès retentissant », peut-on lire dans le communiqué.

Cette ascension et ce succès surviennent sur fond de crise, celle de la fin des années 20 et des années 30. C'est aussi l'époque des premiers pas de la lutte pour les droits des femmes.

Émile Proulx-Cloutier (Édouard Bolduc), Rose-Marie Perreault (Denise Bolduc), Bianca Gervais (Juliette Newton), Mylène Mackay (Thérèse Casgrain), Yan England (Fred Calvert), Serge Postigo (Roméo Beaudry), Germain Houde (Conrad Gauthier), Paul Doucet (Jean Grimaldi) et Luc Senay (Fradette) complètent la distribution.

Le film prendra l’affiche l'année prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !